Le groupe Cayman s’étend en Espagne et en France

Pour la première fois de son histoire, le groupe familial Cayman, propriétaire et gestionnaire, pour compte de tiers (groupe Accor, Intercontinental….), d’infrastructures hôtelières en Belgique (13 sites aujourd’hui) a décidé de franchir la frontière.

Trois projets sont lancés.

L’un en Andalousie à Séville et les deux autres en France, plus précisément en Normandie (Rouen) et en Haute-Savoie à Annecy. Trois programmes hôteliers qui porteront la marque « Holiday Inn Express », une enseigne du groupe américain Intercontinental.

Dans la capitale de l’Andalousie, le groupe Cayman s’est porté acquéreur d’un vaste terrain de quelque 30.000 m2 qui, à terme, devrait héberger deux structures hôtelières.

« Nous sommes à moins d’un km des pistes de l’aéroport andalou, en bordure de l’autoroute qui relie Séville à Cordoue et Madrid et également à un jet de pierre du centre-ville et de la zone industrielle Aéropolis dédiée à l’aéronautique » explique Bernard Cayman, patron du groupe hôtelier de Gerpinnes. Le futur Holiday Inn Express andalou sera équipé de 160 chambres dans une configuration rez+3.

Le dépôt des permis est annoncé très prochainement avec un début de construction dès la fin de cette année. L’ouverture de ce nouvel Holiday Inn Express est d’ores et déjà prévue pour le début du printemps 2020.

« Le gros atout de ce futur hôtel est l’espace qui nous aurons spécialement aménagé pour l’accueil des autobus, très nombreux à sillonner l’Andalousie au départ de l’aéroport de Séville » ajoute Bernard Cayman qui investira une dizaine de millions EUR dans ce programme en Espagne.

Normandie et Haute-Savoie

A Rouen, le groupe carolo a racheté un projet hôtelier (avec les permis) à un promoteur immobilier.

Implanté sur la rive gauche de la Seine à l’entrée de la ville en venant de Paris pour se diriger vers la côte normande, ce programme, en cours de construction, comporte 90 chambres pour un investissement de l’ordre de 6 M€.

Le premier Holiday Inn Express de Rouen ouvrira ses portes en février/mars 2019, soit quelques mois avant les grandes fêtes de l’Armada sur la Seine qui , tous les quatre ans, attire la toute grande foule dans la ville !

A Annecy enfin, le groupe Cayman, qui a ici aussi racheté le projet à un promoteur immobilier, vient d’engager le chantier de démolition en vue de la construction d’un Holiday In Express d’une centaine de chambres. Le futur hôtel est ici logé en plein centre-ville de la capitale de la Haute-Savoie. Ouverture programmée au printemps 2020.

« En fonction des opportunités qui se présentent, nous poursuivrons notre déploiement hors-Belgique, sans oublier toutefois de mener à bien les projets engagés à Bruxelles, Charleroi, Liège et Mons » conclut Bernard Cayman.

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

AUCUN COMMENTAIRE

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE