Le grand retour du groupe Cayman à Mons !

Le groupe immobilier de Gerpinnes s’implante en face de la future gare Calatrava avec un Ibis Budget de 70 chambres pour un investissement de l’ordre de 5,5 M€ !

Cette fois, la décision est prise et le démolisseur (l’entreprise familiale Eloy de Sprimont) entrera en action au tout début de ce prochain printemps.

Après de très nombreuses tergiversations, Bernard Cayman a pris la décision de revenir à Mons après y avoir exploité il y a quelques années, sur…l’autre coin de la gare, un Ibis ainsi qu’un hôtel Mercure lui aux confins de Mons et de Jurbise.

Localisation exceptionnelle

« Parce que la localisation est exceptionnelle en face de la nouvelle gare Calatrava mais aussi à proximité immédiate de la plate-forme des Tec et d’un parking de près de 500 places, sans parler de la Grand-Place et de la zone commerciale des Grands Près, nous ouvrirons dans un peu plus d’un an un Ibis Budget sur le site d’une ancienne station service et d’un café –le Cheminot- parti en flammes » précise Bernard Cayman, patron du groupe éponyme.

L’hôtelier carolo dispose déjà de tous les permis et les opérations de dépollution sont sur le point de commencer, station service oblige !

Le projet mobilisera une enveloppe de l’ordre de 5,5 M€. La Région Wallonne s’est d’ores et déjà engagée en terme de subsides à hauteur de 800.000 €.

Les contacts sont fructueusement noués aussi avec l’invest local IMBC pour bénéficier d’un prêt en soutien à ce beau projet immobilier.

Catering type « barista »

« Nous offrirons à a ville de Mons toute la puissance du groupe ACCOR, leader mondial dans son créneau, avec notamment le déploiement du nouveau concept Ibis Budget » précise encore Bernard Cayman.

Le catering de l’hôtel sera confié à une enseigne type « barista » (genre « Columbus Café » ) « pour mixer au maximum le flux clientèle hôtel et gare ».

Enfin, et si d’aventure l’hôtel ne devait pas répondre aux attentes, une reconversion de l’espace hôtelier en kots est techniquement envisageable.

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

AUCUN COMMENTAIRE

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE