On se plaint régulièrement des files d’attente dans certains aéroports et particulièrement à Paris. Il faut bien reconnaître que les deux aéroports de Bangkok ont atteint des limites insupportables pour l’accueil des touristes.

L’aéroport de Bangkok Suvarnabhumi est en surcapacité

Plus de 80 compagnies aériennes internationales opèrent dans cet aéroport. L’aéroport de Suvarnabhumi été conçu pour accueillir 45 millions de passagers par an.

Il en reçoit actuellement 55 millions. L’administration qui gère les aéroports thaïlandais a accordé de nouveaux créneaux aux compagnies aériennes sans se soucier de la logistique au sol. Les comptoirs d’immigration ne suffisent plus à gérer l’afflux d’arrivées et de départs.

Un hall supplémentaire d’ici 2020

L’aéroport de Bangkok Suvarnabhumi devrait bénéficier d’un hall supplémentaire d’ici 2020. Le terminal aéroportuaire est aujourd’hui le troisième plus grand au monde avec 563 000 m2. On prévoit même un nouveau terminal d’ici 2022 et une troisième piste.

bkkL’expansion de l’aéroport de Bangkok est particulièrement importante car le tourisme représente 18% du produit intérieur brut. Il faudra attendre pour savoir si les délais seront respectés !

Et surtout si le nombre de postes d’officiers à l’immigration va être amplifié.

Une attente de près de 5 heures à Don Mueang

Une enquête des autorités militaires est en cours afin de connaitre les raisons d’une saturation incroyable du contrôle de l’immigration dans l’aéroport Don Mueang courant août.

Des milliers de visiteurs devaient attendre pendant près de cinq heures. Les agents d’immigration ont indiqué que les 45 secondes de temps de traitement habituel, pour chaque passager, prenait plus de temps en raison des mesures de sécurité accrues.

Plusieurs vols arrivent en même temps

Les autorités ont indiqué que certains jours, des vols arrivaient à la même heure du fait de leur retard. Un jour, environ 5.000 passagers sont arrivés à peu près en même temps alors que les postes de contrôle de l’immigration à Don Mueang avaient la capacité de traiter 1.000 visiteurs par heure.

Certains passagers ont blâmé la mauvaise gestion et le manque de flexibilité car il y avait des postes réservés aux diplomates et membres d’équipage des compagnies aériennes qui pouvaient aider à réduire les attentes.

Il faut espérer que les projets d’agrandissement des aéroports deviennent une réalité. Actuellement quand vous arrivez à l’aéroport de Bangkok, il va vous falloir vous armer de patience !

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

AUCUN COMMENTAIRE

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE