Le dessous des îles Baléares

L’archipel des Baléares attire chaque année de nombreux voyageurs qui apprécient la diversité de ses paysages. Chaque île dispose de ses propres richesses naturelles, qui font leur distinction. Pourtant, c’est en descendant quelques mètres sous terre que l’on trouve un autre type de paysage, un monde souterrain qui regorge de richesses insoupçonnées : les grottes.

Majorque

Les plus réputées, les grottes du Drach

Situées à 2 km du village de pêcheur de Porto Cristo et à 66 km de Palma de Majorque, les grottes du Drach sont le deuxième site le plus populaire de l’île. C’est à 25 mètres sous le niveau de la mer que le français Alfred Edouard Martel, reconnu comme le fondateur de la spéléologie moderne, a découvert ce chef d’œuvre de la nature. Les différentes galeries du site s’étendent sur plus de 2 km et offrent la possibilité de voguer à bord de petites embarcations sur le lac Martel afin d’observer les formations colossales du site, le tout accompagné par un spectacle de son et lumière.

Un peu plus à l’est : Les grottes d’Arta et Del Hams

A l’est de Majorque, les grottes d’Arta et Del Hams, moins imposantes que les grottes du Drach, accueillent néanmoins d’époustouflantes formations qui ont su faire leur renommée.

Située à Capdepera la grotte d’Arta est reconnue pour ses immenses stalagmites qui peuvent mesurer jusqu’à 20 mètres de hauteur. Tout comme à la grotte Del Hams, on y trouve de nombreuses galeries et chambres souterraines aux noms évocateurs. C’est d’ailleurs dans la chambre de la Reine que l’on peut observer la plus grande stalagmite du site haute de 22 mètres.

La grotte Del Hams, quant à elle, possède de nombreux lacs souterrains qu’il est possible de découvrir. Parmi eux « la mer de Venise » considérée comme le plus grand lac du site. La grotte Del Hams propose également une expérience inédite aux visiteurs qui, tout en parcourant la galerie, pourront apprécier un concert de musique classique.

Les découvertes du XX ème siècle : les grottes de Campanet et Genova

Situées au sud de l’île de Majorque, ces deux grottes ont été découvertes au cours du XXème siècle. En 1906, une exploration de spéléologues découvre la grotte de Genova. Il s’agit des grottes les plus proches de la capitale de l’île, Palma de Majorque. Cette grotte, d’une profondeur de 36 mètres sous terre, est un lieu idéal pour les découvertes en famille en raison de sa proximité avec Palma de Majorque. Durant la préhistoire, cette grotte a servi de refuge aux habitants et il est même possible d’admirer encore aujourd’hui d’extraordinaires dômes et colonnes témoignant de sa longue histoire. En 1945 des habitants de la région découvrent la grotte de Campanet. Celle-ci se compose de plusieurs galeries et de salles dans lesquelles se sont formées différentes décorations également appelées formations. Lors d’orages ou de fortes pluies, les salles de la grotte de Campanet sont le théâtre de fortes accumulations d’eau entrainant de possibles inondations à l’intérieur de la cavité.

BALEARES1Minorque

Les perles de Minorque : les grottes de Coves

On trouve dans la municipalité d’Alaior, un lieu emblématique et spectaculaire : les grottes de Coves. Ces grottes artificielles se distinguent par de nombreuses cavités au sein de la roche qui servaient à l’époque de nécropole. Aujourd’hui encore, ces grottes attirent de nombreux pèlerins et sont considérées comme un lieu de culte reconnu. Elles furent également un point d’ancrage important pour les navires commerciaux venus de la Méditerranée entre le IVème avant J-C et le VIème siècle.

Ibiza

La grotte secrète d’Ibiza : Can Marçá

Située au nord de l’île d’Ibiza, la grotte Can Marçá a été découverte il y a plus de 100 000 ans. Révélée au grand jour par un groupe de contrebandiers, ce lieu les a aidés à cacher leur marchandise pendant un temps. Depuis les années 1980, la grotte est devenue un lieu touristique incontournable de l’île. Au cours de la visite, il est possible de longer les falaises par un petit sentier et profiter ainsi d’un cadre naturel exceptionnel. L’intérieur de la grotte est jonché de stalagmites et stalactites impressionnantes formées par la concrétion de calcaire.

Formentera

Les surprenantes grottes d’En Jeroni et Sa Columna

Formentera, la plus petite île des Baléares, cache de nombreuses richesses naturelles, parmi lesquelles les grottes d’En Jeroni et Sa columna. Ces sites attirent de nombreux visiteurs venus découvrir ces trésors souterrains. Les grottes d’En jeroni ont été découvertes par un habitant de la région qui souhaitait construire un puit en 1975, et ont plus de 3 millions d’années. On trouve au sein de ces cavités de réels joyaux naturels : les formations créées par l’érosion du calcaire sont spectaculaires.

Les grottes de Sa Columna, disposent d’impressionnantes salles avec une hauteur sous plafond de plus de 10 mètres. On y trouve d’immenses colonnes et de nombreuses autres formations étonnantes. Ces remarquables grottes sont reconnues pour offrir aux visiteurs une vue imprenable sur l’île et la possibilité d’observer un magnifique coucher de soleil face à la mer.

Pour plus d’informations : www.illesbalears.es / www.illesbalears.travel

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

Aucun commentaire

Laisser une réponse