Le ciel européen fermé aux Boeing 737-MAX

0
15

L’Agence européenne de sécurité aérienne (EASA) a décidé mardi soir de fermer l’espace aérien européen aux Boeing 737-MAX de séries 8 et 9. Cette mesure intervient deux jours après le crash d’un appareil d’Ethiopian Airlines, second accident fatal après celui d’octobre dernier en Indonésie (Lion Air). Dans la foulée, l’OFAC en a fait de même dans notre pays.

Les agences ATS et AFP indiquent que la défiance internationale envers les B-737-MAX contraste jusqu’ici avec l’attitude de Washington, qui a certes demandé au constructeur américain des modifications rapides à bord de ces B-737 de toute dernière génération, mais sans les interdire de vol aux USA.

Ailleurs dans le monde, la Chine, l’Indonésie, la Corée du Sud et la Mongolie ont décidé d’immobiliser tous les avions de ce type. Les compagnies aériennes Ethiopian Airlines, Cayman Airways, Comair et Aerolineas Argentinas en ont fait de même.

En Europe, peu de compagnies utilisent le Boeing 737-MAX, à l’exception de Norwegian, Icelandair, Air Italy, LOT, TUI Fly et Turkish Airlines. Dans un communiqué diffusé mercredi matin, Turkish Airlines confirme sa décision d’immobiliser immédiatement et jusqu’à nouvel avis ses 12 appareils de type B-737-MAX. (DS)

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY