Trois semaines avant de connaître (enfin) officiellement la date d’ouverture du futur aéroport de Berlin Brandebourg, il semblerait qu’il va falloir encore attendre. Ce ne sera que la 6e fois qu’elle est reportée! Et la facture ne cesse de grimper…

Selon Der Tagesspiegel, la situation de l’aéroport est bien plus grave que prévue. « Trois semaines avant l’annonce de la date officielle d’ouverture, un décalage de la date d’ouverture pourrait encore avoir lieu » estime le quotidien allemand.

©Playmobil

Normalement, une annonce devait être faite le 15 décembre prochain. Selon les experts, on pouvait s’attendre à ce que les travaux soient finis fin août 2018 pour une ouverture à la fin de l’année prochaine. Ce ne sera pas le cas et désormais certains avancent même la date de… 2021!

Car, il semble que de nouveaux problèmes décelés dans les systèmes techniques contraignent l’aéroport a reporter pour la 6e fois son inauguration.  Ainsi, les systèmes d’alerte incendie, les buses d’arrosage, les système d’alerte éclectro-acoustique et les éclairage d’alerte ne fonctionneraient pas correctement. Sur les 10 espaces testés par le TÜV Rheinland, 6 ne sont pas opérationnels et de nombreuses buses d’arrosage doivent être changées.

Initialement de 2,6 Mds €, La facture approchera les 6,6 Mds€ 

Der Taggesspiegel raconte également qu’en attendant l’hypothétique ouverture de l’aéroport, des trains fantômes de la Deutsche Bahn continuent à circuler au départ de l’aéroport pour que le système reste opérationnel.

Sans compter l’hôtel 4 Steigenberger, un 4 étoiles de 322 chambres qui reste désespérément vide. Bref, un beau gâchis… Et qui paye ?

Selon le quotidien, la facture finale de l’aéroport de Brandebourg pourrait avoisiner 6,6 milliards d’euros contre les 2,5 milliards initialement prévus. En attendant, les passagers continueront à utiliser les aéroports saturés de Tegel et Schonefled. L’Allemagne n’est plus ce qu’elle était…

(Sources Business Travellers)

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY