La Turquie revient en force sur le marché allemand

Il reste toujours intéressant de voir comment se comporte le marché allemand dans le domaine du tourisme. Les grands TO influencent toute l’Europe même si chaque marché a ses petites particularités. Les fans de foot partiront en vacances mais ils sont nombreux à vouloir voir jouer leur équipe nationale… à la télé !

La Turquie reste une destination forte

TUI, en Allemagne, a enregistré une augmentation spectaculaire de 80% des réservations pour la Turquie cet été après deux années faibles. Le revenu des ventes est presque deux fois plus élevé que l’année dernière en termes absolus.

Augmentation des capacités

En réponse à la demande, TUI a déjà ajouté 100.000 sièges supplémentaires sur Antalya pour les deux mois d’été. Le voyagiste a annoncé qu’il augmenterait également ses capacités aériennes de 20.000 sièges supplémentaires entre juillet et octobre, avec un plus grand nombre de vols en provenance de Hambourg, Hanovre, Francfort, Leipzig, Düsseldorf, Munich et Stuttgart.

Ils ne veulent pas rater la Coupe du Monde de Foot

TUI Allemagne a publié les résultats d’une enquête auprès des consommateurs montrant que près de la moitié des vacanciers allemands aimeraient regarder des matches de football de la Coupe du Monde pendant leurs vacances.

Pas moins de 45% des Allemands veulent suivre les progrès de l’équipe nationale, mais 45% ne sont pas intéressés, selon un sondage YouGov mené auprès de 2.000 adultes (de plus de 18 ans). Cependant, 58% de ceux qui ont déjà réservé des vacances lors de l’événement à venir, qui se déroule de la mi-juin à la mi-juillet, veulent regarder des matchs.

De manière significative, le football est si important pour chaque fan allemand (56% des hommes, 44% des femmes) qu’il préférera regarder un match plutôt que d’entreprendre toute autre activité telle qu’une excursion ou une autre activité.

L’attitude agressive d’Erdogan n’aura eu donc peu d’effets sur le choix des vacances de nos amis allemands. A méditer !

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

AUCUN COMMENTAIRE

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE