La sûreté de Schiphol menace de grève

Les forces de sécurité de l’aéroport de Schiphol ont annoncé un préavis de grève pour le 4 septembre. Cette mesure vise à soutenir une demande de hausse de 3% des salaires et davantage de temps libre entre les services. De leur côté, les employeurs n’envisagent une hausse de salaire qu’en 2019.

De son côté, l’aéroport indique qu’il est impossible de savoir concrètement l’impact qu’aurait un tel mouvement sur les 200.000 passagers attendus pour cette journée. Il appelle cependant les entreprises et les syndicats FNV et CNV à résoudre le conflit.

Selon l’agence Reuters, le mouvement de grève pourrait être suivi par un grand nombre des 4.500 gardes en poste à Schiphol. Pour les syndicats, le préavis de deux semaines doit permettre aux employeurs de proposer une meilleure offre.

De courts mouvements de grève déjà effectués n’ont eu pour impact que des temps d’attente accrus, mais pas d’annulation de vols. Toutefois, la durée plus importante et le fait qu’elle se déroule au début septembre, alors que la plupart des Européens rentrent des vacances, pourrait impliquer un impact plus important.

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY