La semaine de l’Enquiquineur

 Cette semaine, l’Enquiquineur célèbre les voyages en avion, s’emporte encore contre les classements (et leurs critères), allume Brussels Airlines, se moque (encore) de CWT… Ryanair, des « spécialistes » et des Q en tout genre…

Dans AirJournal du 25/6 :

Nouveau record de faible consommation carburant pour le groupe Lufthansa

Pour tous les grincheux qui n’arrêtent jamais de critiquer les « gros » transports en commun que sont les avions (ou les bateaux de croisières), par pure jalousie, mais aussi par pure bêtise : « les avions des flottes passagers n’ont nécessité en moyenne que de 3,68 litres de kérosène pour transporter un passager sur 100 kilomètres ». Même ma petite Skoda consomme plus, et je suis obligé de faire attention à la route, et je ne peux pas y manger ou regarder un film. Vive l’avion !

Dans je ne sais plus quel support (avec toutes mes excuses)

Pro Sky confirme que la ville gagnante de l’édition 2018 est Lisbonne.

« La capitale portugaise devance Paris et Barcelone. Côté villes, Rome et Berlin sont les plus citées. » Il s’agit d’une enquête sur les meilleures destinations MICE pour le marché français. Les pays attirants sont : la France (même pour les Français), le Portugal, l’Espagne, l’Italie et la Croatie. « En Europe, (parce que ci-dessus ce n’était pas l’Europe ?) l’Irlande, la Suède mais aussi l’Italie, la Slovénie et la République Tchèque ont été particulièrement sollicitées. » Vous pensez bien que jamais on ne citera la Belgique, pourtant N°1 dans le domaine des meetings.

Mais pas de chance, pour cette enquête, on ne s’est penché que sur les destinations offrant des incentives, du team building et des salons professionnels. Alors, évidemment, si on élimine les meetings…

CP du 26/6 :

Brussels Airlines opère un fan flight vers la Russie pour les huitièmes de finale de la Coupe du Monde

Ce qui est étonnant dans ce CP, c’est la phrase suivante : « En tant que compagnie aérienne nationale de la Belgique… » On se croit revenu à la belle époque des « flag carriers ». Ou alors est-ce déjà Air Belgium qui ferait peur ? Mais non, juste un réflexe nostalgique…

Dans TourismePlus.com du 26/6 :

« Les taxes et frais élevés pénalisent les voyageurs », critique un spécialiste

Ben oui, c’est un peu la raison d’être des taxes. Elles pénalisent aussi ceux qui restent chez eux, ainsi que les fumeurs, les buveurs, les mangeurs, les joueurs, les rouleurs etc… Tout, absolument tout ce qui s’achète. C’est le principe même de la taxe, mais il a fallu un spécialiste pour nous le confirmer.

Dans PagTour N° 3017 :

CWT nomme Niklas Andréen au poste de Chief Traveler Experience Officer

J’ai bien essayé de m’imaginer ce que pouvait recouvrir ce titre ronflant dont CWT a depuis longtemps le secret. En fait, c’est tout simple : « Niklas supervisera les services voyages à l’échelle mondiale, qui seront rebaptisés « expérience voyageur (…) afin d’adopter une approche holistique de l’expérience client sur tous les canaux. » Dans le temps, on appelait ça un bon agent de voyages, mais c’est quand même bien moins prestigieux, comme titre.

Dans DéplacementsPro du 28/6 :

Ryanair veut bannir les passagers ivres de ses avions

Attention : ce qui suit est de l’humour, ne me faites pas un procès d’intention… Le low-cost a, par définition, attiré ce qu’il y a de moins éduqué dans nos sociétés, toute une plèbe qui ne sait pas se tenir et pour qui « les autres » ne leur sont jamais venus à l’esprit. Je plaide donc pour une compagnie high-cost, où on pourrait se soûler la gueule entre gens bien élevés, en buvant par exemple plus d’une bouteille de Château Cheval Blanc sur le temps du vol. Si si, j’en connais qui l’ont fait. Ça, c’est voyager !

Dans AirJournal du 30/6 :

La QSuite de Qatar Airways arrive en Australie

Le jeu de lettres est autant sujet à caution que les jeux de mots, me dit mon amie Aïcha El Aswaf.

Prenez DCD, par exemple ; ou encore KK. En turkmène du sud, ça ne veut rien dire, tandis qu’en français… L’emploi de la lettre Q (avec sa petite queue) est également délicat. C’est ainsi que mon voisin me raconte qu’après son ancien SUV Audi Q3, il s’est acheté successivement un Q5, puis un Q7. Et maintenant que sa femme l’a quitté, il attend un Q9.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

AUCUN COMMENTAIRE

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE