La semaine de l’Enquiquineur

Bonne semaine pour notre Enquiquineur… Il pointe du doigt la sûreté dans le monde, se désole de la fin des hublots dans les avions, s’énerve sur les ours et lapins sur les routes et autoroutes belges belges et autres poupées gonflables à bord des avions… Que du bonheur…

Dans ExpressBusiness du 11/6 :

Quels sont les pays les plus sûrs et les moins sûrs du monde ?

Décidément, je ne peux m’empêcher de consulter les classements. Celui-ci est fait par Gallup : une référence !

Les 10 pays avec les meilleurs scores (max 100) sont : Singapour (97), Norvège (93), Islande (93), Finlande (93), Ouzbékistan (91) -les voyous n’aiment pas le froid- , Hong Kong (91), Suisse ; (90) ; Canada (90), Indonésie (89), Danemark (88).

Les 10 pays avec les scores les plus bas (100 maximum) sont : Sierra Leone (61) , Botswana (61), République dominicaine (61) , Mexique (58) , Afrique du Sud (58), Libéria (56) , Gabon (55), Soudan du Sud (54), Afghanistan (45) , Venezuela (44). Ils n’ont pas fait l’enquête en Irak, faute d’enquêteurs.

La Belgique se classe à la 44ème place mondiale avec un score de 83, soit 2 points de plus que la moyenne mondiale de 81. Si l’on regarde l’UE28, le score belge est également médiocre. En dehors des trois pays susmentionnés, seuls des pays de l’ex-bloc de l’Est, la Pologne (82), la Croatie (82), la Roumanie (82), la Hongrie (81), la Bulgarie (77) et la Lettonie (76) se classent moins bien que notre pays. Il faut dire que l’un des critères était : craignez-vous de vous promener seul(e) la nuit ?

Dans ProfessionVoyages du 11/6 :

Les hublots vont-ils disparaître des avions ?

La compagnie aérienne Emirates Airlines vient de dévoiler son projet d’avions sans hublot! J’espère que ce sera dans plus de 20 ans, j’aurai alors un âge où il n’y aura pas non plus de fenêtre à mon cercueil. Les passagers sont vraiment traités comme de la marchandise… Me priver de l’un des spectacles les plus fantastiques au monde : le survol des Alpes, par exemple. Ou le déploiement d’une aurore boréale. Ou encore des atterrissages au-dessus de sites d’exception… Jamais je n’accepterai : je demande un referendum !

Dans DéplacementsPro du 12/6 :

Hop! rapproche Rennes et Bruxelles

« Hop! assurera 6 vols par semaine entre les deux villes à compter du 24 septembre 2018. » Il y a quelques années, tout fier, je pensais avoir été le premier à parler d’une escale Hop ! Hélas, mon ami et pourtant excellent confrère Patrick Anspach m’a certifié qu’il avait utilisé le jeu de mot avant moi. Bon, je m’incline. Mais j’espère être le premier à parler d’une escale Hop ! de Rennes !

Dans PagTour N° 3007

Un… ours et un lapin pour faire oublier les files (auto)routières

De petits spots télé destinés à « lever les incompréhensions et sensibiliser chacun à la réalité des chantiers routiers ». On ne peut effectivement pas faire mieux : même un enfant de 4 ans est maintenant capable d’expliquer à ses parents pourquoi l’état des routes wallonnes est l’un des pires au monde. Prend-on les gens pour des cons ? Hélas non, le ministère sait à qui il s’adresse. Il y a pourtant une façon toute simple et moins chère pour le ministre de « sensibiliser à la réalité des chantiers routiers » : il suffit de prendre sa voiture au lieu de regarde la télé.

Dans PagTour N° 3008

Il sort sa poupée gonflable… l’avion atterrit d’urgence

« Au départ, c’était un vol ordinaire de la compagnie Jet 2 entre Belfast et Ibiza. » Le problème : la dame en question n’avait pas de billet valable. La solution ? Ça crève les yeux qu’aucune hôtesse n’avait une épingle, le problème se serait dégonflé de lui-même. Donc le commandant a choisi d’atterrir à Toulouse, ce qui a contraint le passager « to loose his flight ». Il a été banni à vie de la compagnie aérienne Jet 2. Décidément, la destination d’Ibiza ne convient pas du tout aux Britanniques.

Dans ExpressBusiness du 16/6

Le Japon rejoint le club des destinations lassées du tourisme de masse

On voit tout de suite, en lien avec l’article ci-dessus, que les traditions du Japon ne sont pas celles des jeunes britanniques. Pourtant, placer AirBnB dans la catégorie « tourisme de masse », c’est ignorer l’existence de Benidorm, Ibiza et autres lieux de regroupement des troupeaux en transhumance. Mais ne boudons pas notre plaisir… « Ce jour, une nouvelle loi entre en vigueur au Japon, qui oblige les propriétaires fonciers à se faire enregistrer auprès du gouvernement avant de pouvoir légalement mettre leurs maisons à la disposition de plateformes de location de courte durée, telles qu’Airbnb. » Du coup, 90% des loueurs se sont désistés.

Obtenir des selfies en harcelant les geishas, c’est aux antipodes de la culture japonaise… au Japon ! Parce qu’il ne faudrait quand même pas oublier que les premiers à avoir photographié tout et n’importe quoi sans beaucoup de respect, ici en Occident, ce sont les Japonais !

Le coup contre AirBnB ou Uber est plutôt une protection contre l’économie de partage, dictée par de puissants lobbies. Comme toujours, il y aura les pour et les contre. L’important est que les règles soient les mêmes pour tous.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

AUCUN COMMENTAIRE

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE