La semaine de l’Enquiquineur

Quelle bonne semaine pour notre Enquiquineur… Jugez-en plutôt : Ryanair qui vend des chambres sans vol (mais pas sans voler le business des agences au passage !), les compagnies aériennes qui bouchonnent au départ de Paris vers la Grosse Pomme, les classements bidons ou bidonnés où on n’y comprend plus rien ou encore le RGPD ou GPDR… (Grosse Partie De Rigolade), rien n’est oublié et personne n’est épargné !

Un jour, il y aura une boulangerie Ryanair

« Malgré les échecs précédents, la grande distribution référence à nouveau les voyages dans ses rayons… Avec une différence de taille par rapport au passé : la vente, oui, mais en ligne ! » Toujours cette irrépressible envie de faire le métier des autres…

Ryanair s’y met aussi en faisant de la réservation d’hôtel, encore moins cher que le moins cher, et avec un incitant qui accordera à vos ex-clients des réductions sur leurs prochains vols. (photo ci-dessus – Merci Nanesse pour l’info – PS: tes billets d’humeur se font trop rares…)

Quels génies ont pondu ça ?

Ryanair, justement, parlons-en. Elle se retrouve septième du classement mondial des compagnies les moins chères, juste derrière… Etihad Airways ! Norwegian obtient la 102e place, loin derrière Finnair : vous y comprenez quelque chose, vous ?

Easyjet serait 125e. Et la plus chère est Air Dolomiti, mais elle s’en fout puisqu’elle n’a quasi aucune concurrence. On ne vous donne jamais les critères utilisés pour faire ces classements, et en plus on se demande si les calculateurs ne confondent pas la couronne norvégienne avec l’euro. On se fout du monde !

Tous les Français vont à New York

Et où se classe Primera Air, dernière venue sur l’axe Paris-New York après Air France, XL Airways, American Airlines, Delta, United, Norwegian, La Compagnie et Openskies (qui sera remplacée par Level en septembre) ?

C’est évidemment une low-cost : il n’y a plus que ça qui marche. Elle appartient au Primera Travel Group, un consortium de tour-opérateurs et d’agences de voyages des pays nordiques. Il y a donc encore des groupes de tourisme prospères.

Ceci dit, le Français qui veut aller à New York a intérêt à suivre les conseils de Yann Le Goff dans DéplacementsPro: « Mettre en concurrence les prestataires est une chose, mais faire le bon choix basé sur la qualité, le service, la sécurité et le coût (pas le prix !) est essentiel, tant pour l’utilisateur final que pour la crédibilité de l’acheteur. »

Les journées d’Uber noir

Ah! quand les taxis volants d’Uber seront opérationnels, on pourra passer par-dessus les embout’s, les travaux et les manifs ! On peut voir une belle illustration d’un parc de taxis volants dans le très sérieux « Aviation Week ».

Une belle tour à ascenseurs au milieu d’une ville américaine ; et dans le ciel on voit quelques dizaines de drones géants allant dans toutes les directions. Pas un seul journaliste, pas un seul expert pour poser la question du contrôle aérien. Pour cela, il faudra attendre la première collision en plein ciel.

PagTour ne sait rien de vous, lecteurs.

Terminons ce billet de la semaine écoulée avec ce que vous n’avez pu rater, à moins d’être un néandertalien ou d’avoir subi une panne de réseau de plusieurs jours : le RGPD !!! Ou GDPR si vous êtes bilingue. Comme le disait un confrère, c’est « l’excuse bidon pour renouveler le consentement à l’envoi de newsletters ».

Mais faites quand même gaffe : vous ne pouvez plus dorénavant demander à votre collègue de bureau comment elle va : cela voudrait dire que vous êtes au courant d’une donnée personnelle sur sa santé, et donc passible de prison et/ou de 20 millions d’amende.

Vive les relations sociales, vive l’Europe, la simplification administrative, le Big Data, et tout ce que vous voulez : moi, je lâche prise. (Voilà une info personnelle dont vous ne pouvez profiter !)

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

AUCUN COMMENTAIRE

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE