À la longue liste des destinations pour lesquelles le gouvernement du Canada recommande d’éviter tout voyage en raison de l’ouragan Maria, il faut maintenant ajouter la République dominicaine. Sans oublier José qui menace New York.

Par ailleurs, Affaires mondiales Canada recommande toujours d’éviter tout voyage en Guadeloupe, en Martinique, à Porto Rico, à Saint-Martin, à Sint Maarten, à Saint-Barthélemy, à Sainte-Lucie, à Saint-Kitts-et-Nevis, à Montserrat, en Dominique, à Antigua-et-Barbuda, à Anguilla, aux Îles Vierges britanniques et aux Îles Vierges américaines.

Rétrogradé mardi matin, l’ouragan Maria a été reclassé en catégorie 5. Après avoir dévasté La Dominique, jeudi et vendredi, il devrait longer les côtes nord de la République dominicaine et provoquer de fortes intempéries dans le nord d’Haïti.

La Dominique « perdu tout se qui pouvait être perdu »

Pour le NHC amériacain, Maria marche dans les pas d’Irma et es météorologues s’attendent à ce que l’ouragan se renforce encore. Pour le moment, il n’est pas encore certain que Cuba soit menacée. Les installations touristiques continuent leurs opérations normales. Selon la DMC Caribbean Tours, depuis lundi 18 septembre, les circuits se déroulent sans encombre.

Sur l’île de la Dominique, où il est déjà passé, le bilan s’annonce très lourd avec des vents dépassant les 260 km/h. Le Premier ministre, Roosevelt Skerrit, a annoncé sur Facebook que le vent avait emporté le toit de sa maison. Selon lui, les habitants « ont perdu tout ce qui pouvait être perdu » et lance un appel à « l’aide de toute nature ».

N’oubliez pas José…

NHC-Jose-190917Alors que tous les yeux sont tournés vers Maria, José n’a pas fini de faire des siennes! Il menace désormais la région de New York. Sur son site, WestJet prévient ainsi qu’un avertissement d’ouragan a été émis pour cette région, ce qui pourrait provoquer des retards ou des annulations de vols.

« Nous recommandons à tous les invités qui voyagent au départ ou à destination de cette région entre le 20 septembre et le 21 septembre 2017 de prendre connaissance de l’état des vols avant de se rendre à l’aéroport. Des mises à jour additionnelles seront affichées dès qu’elles seront disponibles », indique le transporteur.

WestJet précise avoir adopté «des directives de modification et d’annulation flexibles». Les clients qui ont réservé auprès d’un agent de voyages un itinéraire comprenant un vol seulement sont invités à contacter ledit agent.

logo_tourismeplus

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

AUCUN COMMENTAIRE

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE