La Palma accueille la Transvulcania

L'ultra-marathon le plus exigeant

La Palma, une île des Canaries, est connue pour la splendeur de sa nature, que vous contemplez lors de randonnées tranquilles. Mais les participants à la Transvulcania, qui aura lieu le 11 mai 2019, découvrent La Palma un peu moins tranquillement. En effet, des performances exceptionnelles doivent être accomplies durant cet ultra-marathon, qui propose un marathon ou un semi-marathon et même un «kilomètre vertical».

L’apparence de La Palma a été façonnée, il y a des siècles, par l’activité volcanique. Aujourd’hui encore, vous observez les effets de la force des volcans, sous la forme des lacs de cratère, des coulées de lave figées et des plages de sable noir. Dans ce décor surprenant, mais somptueux, vous pouvez réaliser de merveilleuses randonnées.

Au printemps, La Palma se montre sous son meilleur jour, grâce à son incroyable profusion florale. Promenez-vous, en suivant la route des volcans, et admirez le jaune des fleurs associé au vert des pins ainsi qu’au noir des volcans. Un spectacle inoubliable!

La Transvulcania procure une sensation irréelle!

La Tranvulcania sera organisée dans ces lieux extraordinaires, le 11 mai prochain. Au fil des ans, cet ultra-marathon a acquis une grande notoriété. Les participants viennent d’ailleurs des quatre coins du monde. En fait, 3600 coureurs sont attendus. Certains d’entre eux reviennent chaque année, parce qu’ils ont besoin de revivre cette expérience excitante et que la course leur procure une sensation irréelle.

Le parcours emprunté par les coureurs de l’ultra-marathon est impressionnant et difficile. Il traverse le paysage volcanique et longe le point culminant du parc national de la Caldera de Taburiente. En outre, ce parcours comporte le défi de l’ascension du Roque de los Muchachos.

Les coureurs peuvent s’inscrire aux différentes épreuves. L’ultra-marathon s’étend sur 74 km et présente une dénivellation de plus de 4000 mètres. Le marathon (45 km) et le semi-marathon (24 km) sont un peu moins pénibles, mais demandent tout de même des efforts. Vous pouvez aussi prendre part au «kilomètre vertical», une épreuve vraiment redoutable pour les mollets, qui comprend une dénivellation de 1200 mètres sur une distance de 7,6 km.

La récompense à la fin de cette formidable montée est la vue panoramique sur le nord-est de La Palma. Enfin, les enfants et les jeunes, ainsi que leurs parents, ont la possibilité de prendre le départ de la Transvulcania Kids-Junior. Évidemment, le rythme sera un peu plus calme. Mais qui sait si cette course ne donnera pas aux petits l’envie de passer au niveau supérieur, quand ils seront plus grands.

À La Palma, le mois de mai a tout pour plaire aux vacanciers-randonneurs, qui profitent de la vie dans une nature superbe et très colorée, ainsi qu’aux coureurs d’ultra-marathon, qui trouvent, dans cette île des Canaries, le cadre qui leur permet de repousser leurs limites.

INFOS : www.transvulcania.es/en/discover-transvulcania/

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY