La NDC une nouvelle priorité pour les GDS

Les trois grands GDS (Sabre, Amadeus et Travelport) n’avaient, semble-t- il, aucune raison de favoriser la mise en place de la NDC. Mais aujourd’hui, c’est la course à la meilleure offre. La distribution avait besoin de solutions pour leurs clients …

La NDC n’est pas un produit mystérieux

Il y a trois niveaux de certification NDC. Le niveau 1 permet de vendre des services ancillaires au format XML. Le deuxième niveau permet de diffuser directement son offre grâce à une interface de programmation (API) tandis que le niveau 3 permet à la fois de diffuser et commercialiser son offre via une API.

Le niveau 3 est le niveau le plus haut qui assure aux compagnies d’avoir un contrôle de la réservation au voyage grâce à une gestion des services de réservation, de paiement et d’émission des billets.

La NDC a donc pour objectif de permettre aux compagnies aériennes de vendre davantage de produits et services que par l’intermédiaire des GDS. Mais c’est surtout une meilleure opportunité pour mieux « connaître » les clients.

Travelport a signé avec Air France/KLM et d’autres

Les agences de voyages réservant des vols, via Travelport, ne seront pas soumises au supplément GDS de 11 euros qu’Air France-KLM met en œuvre depuis le 1er avril. Dans sa plate-forme de réservation le GDS propose un « private channel » permettant d’accéder à la réservation. Les clients sélectionnés par les compagnies du groupe Air France/KLM pourront accéder à leur « tarification négociée » par l’intermédiaire du GDS.

Le GIE ASHA regroupant les réseaux Havas Voyages et Selectour vient de signer un accord avec Air France KLM sur la norme NDC, dans un esprit très constructif. « Cet accord préserve l’intérêt de nos clients , la productivité de nos réseaux et assure une évolution volontaire au bon rythme des 2 réseaux vers la norme NDC » déclarent les membres du GIE. Toutes les agences des deux réseaux membres du GIE ASHA, bénéficient sans exception de l‘exonération de la surcharge de 11 € par trajet.
L’application de cet accord est conditionnée à la signature d’un protocole entre le GDS Amadeus et la compagnie Air France.

Dans la continuité des Entreprises du Voyage qui ont obtenu que l’ensemble des adhérents de l’organisation syndicale professionnelle soient dispensés des surcharges GDS d’Air France KLM. 

Amadeus teste avec Flight Center

Amadeus a fait appel à « Flight Center Travel Group » pour la conception et la mise en œuvre d’une nouvelle plate-forme NDC pour les agences de voyages. Les deux sociétés collaboreront pendant la phase de développement de la nouvelle plateforme « Amadeus Selling Platform Connect » réservée aux vendeurs de voyages utilisant la norme de distribution créée par IATA. Voir la vidéo : https://youtu.be/KHvtBYxaK6o

Amadeus veut mettre en avant son offre NDC-X

Rajiv Rajian, vice-président exécutif des voyages d’affaires chez Amadeus, a déclaré : « Au fur et à mesure que nous progressons sur notre programme NDC-X, nous développons toute notre plate-forme de voyage pour rassembler tous les contenus pertinents (GDS, NDC, API et agrégateurs). Amadeus veut aller au-delà d’une simple connexion NDC ».

Sabre est également de la partie

Sabre était l’un des opposants les plus véhéments de la NDC. Mais le GDS a compris qu’il fallait aller de l’avant car les grandes compagnies aériennes adoptaient cette norme. Sabre, qui a récemment obtenu l’accréditation de niveau 3 de NDC, serait «parfaitement positionné » pour faire avancer leur nouveau programme.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

AUCUN COMMENTAIRE

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE