Israël : un nouvel aéroport pour mieux desservir Eilat

1
16

Le pays a mis les grands moyens pour réaliser ce nouvel aéroport qui devrait pouvoir traiter au moins deux millions de passagers par an.

Un nom d’aéroport qui restera dans les mémoires

Israël a inauguré ce nouvel aéroport international dans le sud de son désert, destiné à stimuler le tourisme dans la mer Rouge. L’aéroport se nomme : Ramon. Ilan Ramon était un pilote de chasse israélien et plus tard, le premier et le seul astronaute israélien. Il a fait malheureusement partie de la mission Colombia.

Le 1er février 2003, la navette spatiale Columbia s’est désintégrée lors du retour dans l’atmosphère terrestre, tuant les sept membres de l’équipage dont Ilan Ramon.

Il faut signaler qu’il est à ce jour le seul bénéficiaire étranger de la Médaille d’honneur américaine du Congrès américain.

Son fils Asaf Ramon a été associé dans l’inauguration car il est également un pilote de F-16 malheureusement décédé accidentellement en 2009.

Un aéroport stratégique

Cette installation qui aura coûté 500 millions de dollars est destinée à promouvoir le tourisme à Eilat. Mais il peut constituer une solution de remplacement en cas d’urgence si l’aéroport Ben-Gourion (Tel Aviv), ne pourrait être utilisé pendant un conflit.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a déclaré lors de la cérémonie d’ouverture : « L’aéroport sera un point d’activité central, avec des vols intérieurs et internationaux. Cela nous donnera davantage de capacités stratégiques en période d’activité normale et éventuellement, en cas d’urgence ».

Un premier aéroport construit à partir de rien…

Ramon est le premier aéroport construit à partir de rien en Israël depuis la fondation de l’État. Il devrait accueillir des vols internationaux réguliers en mars. Initialement, l’aéroport de Ramon ne traitera que des vols intérieurs, opérés par les transporteurs israéliens Arkia et Israir.

La piste de 3 600 mètres de long peut accueillir de gros avions de ligne pouvant décoller pour des vols long-courriers. L’aéroport dispose de 60 places de parking, suffisantes pour tous les avions appartenant aux transporteurs civils israéliens, si nécessaire.

Certains médias indiquent qu’une installation d’une barrière anti-missile « intelligente » de 26 mètres de hauteur et de 4,5 kilomètres a été construite afin de protéger Ramon, adjacent à la frontière avec la Jordanie. Les autorités ne veulent pas confirmer.

Eilat : une augmentation du tourisme

Eilat s’attend à une augmentation du tourisme. Actuellement, environ 1,4 million d’Israéliens visitent Eilat chaque année et environ 300 000 touristes étrangers arrivent principalement d’Europe.

Le tourisme génère des revenus importants pour Israël, représentant quelque 5,8 milliards de dollars en 2017 et le même montant l’année suivante. En 2018, le tourisme entrant a battu tous les records avec 4,12 millions d’entrées touristiques, a annoncé le ministère du Tourisme.

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

1 COMMENT

  1. Avant de promouvoir la destination Israel, n’oublions pas que ce pays se comporte de manière inacceptable vis à vis des Palestiniens.

    _Implentation d’un mur (fort semblable au mur de Berlin), non pas sur la frontière internationalement reconnue, mais bien plusieurs mètres à l’intérieur du territoire Palestinien
    _Construction de colonies illégales selon le droit international, en plein territoire Palestinien
    _embargo économique unilatéral contre Gaza, où le chômage des jeunes atteint 80%…
    _destruction d’infrastructures en Palestine, construites par l’aide au développement de notre Pays, à deux reprises. Dont une plaine de jeux. Ceci pour la sécurité d’Israel???

    SVP, réfléchissez avant de promovoir ce pays !

    Merci

LEAVE A REPLY