Image : Météo France

Alors que l’ouragan Irma à semé la désolation à Saint Martin et Saint Barthélemy, en Floride, où l’ouragan est attendu en fin de semaine, l’ordre d’évacuation a été ordonné. Un scénario catastrophe qui risque de se reproduire très vite avec José et Katia.

Les météorologues l’affirment, Irma s’affirme comme l’ouragan le plus puissant jamais enregistré dans l’Atlantique. Il est désormais plus puissant que les ouragans Luis (en 1995 à St-Martin) ou Hugo (en 1989 en Guadeloupe, 15 morts). Mais il s’avère aussi plus puissant que Harvey, qui a récemment frappé le Texas et la Louisiane, faisant au moins 42 morts et laissant une ardoise de 100 milliards de dégâts matériels. 

Selon les premières informations, à Saint-Martin et Saint-Barthélemy qui furent au cœur de l’ouragan, centrales EDF, préfecture, casernes de pompiers, aéroport… sont hors service et les dégâts s’avèrent déjà énormes. Hors norme ? Mais Irma n’en restera pas là…

En attendant José et Katia… et les autres

 Avec ses vents atteignant les 300 km/h, l’ouragan se déplace à une vitesse de 24 km/h. Après Saint Martin et Saint Barthélemy, il a déjà touché l’île de Barbuda et se dirige maintenant vers les îles Vierges et le nord de Porto Rico. 

Selon les météorologues, sa trajectoire pourrait bientôt concerner Cuba puis la Floride, samedi ou dimanche. Donald Trump a placé les Îles Vierges, Porto Rico et la Floride en état d’alerte. L’évacuation des îles de Key West, à l’extrême sud de la Floride, est déjà en cours. Irma n’a pas fini de semer misère et désolation sur son passage. Mais le pire, c’est que ce scénario catastrophe risque de se reproduire bientôt.

Car après Irma, il faudra compter sur José, déjà dixième tempête tropicale de la saison. En formation au milieu de l’Atlantique, il pourrait se renforcer grâce aux eaux chaudes des Caraïbes. Sans oublier aussi Katia, une dépression tropicale dans le Golfe du Mexique, déjà à proximité des côtes mexicaines... Et après eux, combien d’autres encore à venir ? La seule chose que l’on puisse affirmer… c’est que le nom du prochain ouragan commencera par la lettre L… En attendant M, N, O, P…

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

AUCUN COMMENTAIRE

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE