Insolite : baignade restreinte à cause d’un dauphin en rut

©zafarledauphin.blogspot.com

La commune de Landevennec, dans le Finistère, a restreint la baignade sur ses plages en raison de la présence d’un « dauphin solitaire » en rut pouvant représenter un « risque »… de se prendre un coup de queue !

Mesurant près de trois mètres, il s’est établi depuis plusieurs mois dans la rade de Brest, entre plusieurs communes dont Plougastel-Daoulas, Logonna-Daoulas et Landevennec. S’il faisait au départ le bonheur des baigneurs qui l’ont surnommé « Zafar », il est aujourd’hui en rut, et se frotte d’un peu trop près aux embarcations et baigneurs

Un coup de la nageoire caudale peut faire beaucoup de dégâts

Au vu de « la présence exceptionnelle d’un dauphin solitaire dans le secteur de Port-Maria », des « risques qui en découlent » et de « l’avis des spécialistes des mammifères marins » recueillis auprès du parc Océanopolis de Brest, « la baignade et la plongée sont interdites sur le littoral de la commune (…) dès que la présence du dauphin est avérée », a écrit le maire de la commune, Roger Lars, dans un arrêté pris le 20 août dernier.

« Il y a eu plusieurs incidents : la première fois c’est une femme qui prenait tranquillement son bain qui a été projetée par le dauphin » a-t-il expliqué au micro de RTL. « Sans vouloir faire mal, un coup de la nageoire caudale peut faire beaucoup de dégâts », a confirmé au Télégramme Sami Hassani, spécialiste des mammifères marins à Océanopolis. D’où la sage décision du maire…

Dans les eaux de la presqu’île de Crozon, ce n’est plus « Flipper le dauphin » (pour les lecteurs de ma génération)… mais plutôt le dauphin qui fait flipper !

 

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

Aucun commentaire

Laisser une réponse