C’est en 2011 que Google a créé son comparateur hôtelier, Hotel Finder. Sept années plus tard, le produit rebaptisé Google Hotel Ads a fait son nid, au point de devenir un levier marketing efficace.

Telle est l’analyse du fournisseur technologique Fastbooking, filiale du groupe hôtelier AccorHotels. En effet, Google Hotel Ads génère un volume de clics égal, voire supérieur à celui de TripAdvisor, estime Jean-Louis Boss, chief marketing & digital services officer de Fastbooking.

« Surtout, il est efficace », ajoute-t-il. Ainsi, parmi les hôtels clients de Fastbooking, « le taux de conversion de Google Hotel Ads atteint 4,2 %, versus 3,3 % pour TripAdvisor et 1,4 % pour Trivago. C’est la plate-forme de metasearch générant le plus de trafic qualifié », observe M. Boss.

La tendance mérite d’être retenue, puisque depuis le quatrième trimestre 2016, le comparateur (metasearch) est devenu le canal de publicité le plus important pour l’hôtellerie, dépassant même AdWords (l’achat de mots-clés), estime le fournisseur technologique.

Depuis quelques années, les hôteliers doivent se battre pour être visibles auprès des internautes, sans se ruiner, ajoute Jean-Louis Boss. Et pour cause : le trafic payant est devenu majoritaire. Sa part a augmenté, versus le référencement naturel. « Le trafic organique, soit gratuit, représente seulement 42 % du trafic global d’un site web hôtelier en 2017, contre 62 % en 2015 ».

Comment l’expliquer? Google est en partie responsable. Le géant de la recherche a considérablement réduit les espaces consacrés au référencement naturel. Et il a densifié ceux dédiés à son comparateur Google Hotel Ads, bien visible à droite des résultats de recherche.

Pour en savoir plus : « Metasearch : l’approche gagnante pour les réservations en direct » (http://www.fastbooking.com/fr/newsfeeds/metasearch-the-winning-approach-to-direct-bookings)

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

AUCUN COMMENTAIRE

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE