Honte à PagTour…

C’est probablement la pire situation pour un média : annoncer le décès de quelqu’un qui est bien vivant… C’est ce qui est arrivé dans notre édition d’hier, où nous évoquions la disparition de Bernard Hennebert, ancien collaborateur de PagTour.

Il s’agissait en fait d’un cas d’homonymie, et celui dont nous avons dressé rapidement le portrait est au contraire bien vivant, et en bonne santé, et nous l’a fait savoir… avec humour : C’est un privilège rare d’avoir sa nécrologie de son vivant. Quel bonheur ! nous répond-il.

Comme disait Simone Veil, les erreurs ne se regrettent pas, elles s’assument. PagTour, et l’auteur de cette ‘fake news’ en particulier, assument entièrement cette bévue et présentent à l’ami Bernard leurs regrets… éternels.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

AUCUN COMMENTAIRE

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE