« Honnis soient les mâles qui pensent… »

La Femme est l'avenir de l'Homme (Louis Aragon)

©Air France - Corporate

C’est le jeudi 8 mars que Gilles Gateau, Directeur des Ressources Humaines de la compagnie Air France, a célébré à sa manière la Journée Internationale des Droits de la Femme… (et du Rein, ce que l’on sait moins). Mais il n’est pas le seul.

C’est lors de ce jour symbolique que le DRH a officialisé son refus de rémunérer une femme pilote ayant perdu son aptitude médicale à voler pour raison de grossesse, de la même façon qu’un homme qui serait inapte au vol pour raison médicale. Le différentiel de rémunération entre les deux cas est de 25% ! Cherchez l’erreur.

Malgré les demandes répétées du Syndicat Syndicat National des Pilotes de Ligne (SNPL) de la compagnie française, la Direction des Ressources Humaines est restée insensible à la suppression de cette discrimination manifeste. En conséquence, le SNPL ne signera pas le nouvel accord égalité femmes/hommes proposé par la direction d’Air France.

Taux de féminisation des pilotes selon IATA : de quasi 0 à presque 10 % !

Selon IATA, la proportion de pilotes de sexe féminin dans les compagnies aériennes mondiales avoisine les 10 % (dans les meilleur cas). Mais elle peut être aussi proche de zéro, notamment dans certaines compagnies asiatiques qui se ­refusent à féminiser leurs équipages. Ceci explique sans doute la décision du DRH d’Air France qui, avec quelque 300 femmes sur environ 3.800 pilotes, ne pèsent que pour 7,9 % de l’effectif. 25 % d’économie sur moins de 8 % des pilotes… Quel bel effort !

Dans un autre registre, Brussels Airlines a célébré la journée des Droits de la femme avec des équipages 100 % féminins vers 3 destinations (Berlin, Abidjan et Accra)… sur les 90 desservies par la compagnie… Je vous laisse faire le calcul, c’est pas glorieux.. Mais c’est quand même beaucoup mieux qu’Air France qui n’a offert qu’un seul vol 100 % féminin (sur Hong Kong – ndlr) sur ses 320 destinations desservies dans 118 pays. Dans la compagnie nationale du pays des Droits de l’Homme, la Femme n’a pas beaucoup de place… Mais il y a pire.

« Le Rein et la Santé de la Femme »

Ce que l’on sait moins, c’est que le 8 mars 2018 fut aussi la Journée Mondiale du Rein… Et savez-vous le thème qui fut retenu cette année par l’International Federation of Kidney Foundations, initiateur de cette journée: « Le Rein et la Santé de la Femme »… Quel bel hommage, on croît rêver. Il serait intéressant de connaître le taux de féminisation de cette honorable assemblée pour ce foutage de gueule caractérisé ! Pourquoi un seul rein ? Les femmes ont en deux, comme nous, les mâles dominants…

Mais on critique, on critique, c’est facile… Allez savoir pourquoi (le doute m’habite depuis que je suis rédac chef), j’ai calculé le taux de féminisation chez PagTour… Résultat… Heu, il n’y a pas de quoi être fier, même en comptabilisant tout le monde, on fait (à peine) mieux que les compagnies aériennes mondiales… Pas de quoi pavoiser quand même…

 

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

AUCUN COMMENTAIRE

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE