Holidu analyse le marché des locations de vacances

Quelles sont les nationalités qui réservent le plus en avance et celles qui annulent le plus ?

Les réservations et les annulations sont des sujets capitaux pour l’industrie du tourisme. C’est pourquoi Holidu, le moteur de recherche de locations devacances, a décidé d’étudier pour quelques pays les différences de comportement des voyageurs.

Belges et Français par exemple ont tendance, en moyenne, à effectuer leur réservation deux mois à l’avance contre un peu plus d’un mois pour les Espagnols. Cependant, réservation n’est pas synonyme de séjour. Par exemple, les Espagnols annulent 40% de leurs réservations contre 20% seulement pour les Français.

Quels sont les pays qui réservent longtemps à l’avance et ceux qui attendent le dernier moment ?

Selon Holidu, les pays les plus prévoyants sont ceux d’Europe Centrale : les Pays-Bas, l’Allemagne et la Suisse réservent en moyenne 77 jours à l’avance suivis de près par l’Autriche, avec 75 jours. Ces nations sont reconnues pour être très organisées et ces chiffres le confirment une fois encore. Cette anticipation leur permet de disposer d’un choix plus large.

Les Belges et les Français, quant à eux, réservent respectivement 65 et 60 jours avant leur séjour. Les pays du Sud en revanche préfèrent s’y prendre au dernier moment. Pour les Italiens ce sont 52 jours, les Portugais, 44 jours, et les Espagnols et les Brésiliens sont à égalité avec 40 jours.

Les pays qui annulent le plus leur location de vacances

Pour les annulations, la tendance s’inverse. Les premiers deviennent les derniers et les derniers deviennent les premiers.

La palme du plus haut taux d’annulation revient au Brésil avec une moyenne de 70% ! Suivi loin derrière par l’Italie et le Portugal avec respectivement 46% et 45%. Les Espagnols quant à eux, annulent une réservation sur trois. Les pays du Sud se montrent ainsi très hésitants, non seulement ils réservent au dernier moment mais ils ont également le plus haut taux d’annulation. A la lecture de ces chiffres on voit une corrélation directe entre les pays qui réservent le plus tard et ceux qui annulent le plus.

Les Belges et les Français annulent respectivement 29% et 26% des réservations. Suisses et Hollandais les suivent de près avec 23%… Et la médaille d’or revient aux Allemands avec un taux de 21% seulement.

Le fait d’anticiper sa réservation permet de bénéficier d’un choix plus vaste et d’une palette de prix plus large. Même s’il arrive d’avoir des tarifs exceptionnels en réservant au dernier moment, cela reste rare et la plupart du temps, il vaut mieux s’y prendre à l’avance, évitant ainsi les mauvaises surprises conduisant à l’annulation.

Les différences de comportement des utilisateurs : smartphone vs ordinateur.

Bien qu’en France, 64% des voyageurs réservent encore sur ordinateur, on constate aujourd’hui une large augmentation des réservations effectuées via mobile. En Belgique par exemple, 58% des réservations sont faites sur Smartphone ou tablette. A noter cependant une différence de comportement entre les deux populations. Celle qui effectue sa réservation via smartphone a tendance à annuler plus facilement que celle qui l’effectue via ordinateur.

En Belgique l’écart est de 16 points de pourcentage, le plus important entre tous les pays analysés ici. Viennent ensuite la France, le Portugal et le Royaume-Uni avec 10 points.

Les politiques d’annulation varient selon les différents sites

« Les conditions d’annulation dans le secteur des locations de vacances sont gérées de façon très différente selon les plateformes » explique Johannes Siebers, CEO et co-fondateur de Holidu le moteur de recherche qui compare des millions de locations depuis de nombreux sites partenaires.

Il n’y a pas de norme figée. Les conditions varient d’un site à l’autre et il convient d’ajouter les éventuels desiderata des propriétaires. Si Holidu, en tant que comparateur de prix, ne prend aucune décision sur ces conditions, il essaie cependant de les présenter aux utilisateurs de la manière la plus transparente.

« Le manque de transparence peut être compliqué pour les voyageurs. Non seulement le coût de l’annulation peut varier mais aussi le comportement éventuel du propriétaire. » ajoute le CEO. Si les propriétaires se montrent souvent conciliants en cas de force majeure, ce n’est pas le cas pour les annulations classiques, pour lesquelles les voyageurs se verront prélever une partie, voire la totalité de la somme selon la politique d’annulation. La seule règle invariable est que plus l’annulation est faite tardivement plus elle risque de coûter cher.

Méthodologie

Les données utilisées pour cette étude ont été collectées entre janvier 2017 et juillet 2018 depuis la base de données Holidu. Ont été considérées : toutes les réservations et annulations faites durant cette période.

Pour plus d’informations : www.holidu.fr

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

AUCUN COMMENTAIRE

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE