Garder et partager ses photos de voyages

Tout voyageur est un photographe, le plus souvent amateur. Les professionnels ont infiniment plus de talent, mais il arrive que sur des millions de photos prises chaque jour, l’une ou l’autre soit vraiment réussie.

Mais alors, comment faire pour la conserver, et surtout pour montrer à vos amis comment vous êtes bons en photographie ? PagTour a fait pour vous le tour des applications, avec un œil averti et critique, grâce à Florine Badoux, étudiante en Création et gestion d’événements à l’Institut Charles Péguy.

Facebook

Avec plus d’1 milliard d’utilisateurs, Facebook est le réseau social leader dans le monde. C’est le réseau des amis : il permet d’échanger sur sa vie et sur soi avec son réseau.

Il permet aussi de partager des photos, des liens et des vidéos. Facebook est aussi utilisé par les photographes pour leur promotion grâce aux pages accessibles à tous. Chaque jour, 350 millions de photos sont téléchargées sur Facebook.

Google Plus

Un service à mi-chemin entre Facebook et Twitter qui permet de communiquer avec ses amis en limitant la visibilité de ses messages et photos à un groupe défini de personnes, les « cercles ».

Tumblr

C’est le GIF animé qui permet de blogguer avec ses amis.

Une plateforme qui permet de publier textes, liens, photos, son et vidéos avec des possibilité intéressantes de customisation de la page.

FlickR

Réseau social de photos. Les photographes professionnels ou amateurs peuvent y télécharger leurs photos, et s’en servir comme portfolio. C’est une incroyable base de données grâce aux photos libres de droit.

Instagram

Réseau social permettant le partage de photos et de vidéos sur plateformes mobiles. Avec 300 millions d’actifs mensuels, plus de 30 milliards de photos sont partagées.

Parmi cette multitude de photos, le challenge sera d’en produire qui ne seront pas oubliée aussitôt. C’est la plateforme sociale dont le contenu photographique est jugé le plus qualitatif, tourné vers l’esthétique et l’émotion.

Youtube

Réseau de partage de vidéos qui permet de laisser un commentaire en-dessous de la vidéo. Les vidéos sont souvent « tendances » et nécessitent de faire preuve de régularité pour être suivies et y apparaître.

Twitter

Outil de micro-blogging qui permet d’envoyer des messages et des photos aux internautes qui suivent un compte : les « followers » ou abonnés.

En 2017, Twitter comptait 330 millions d’utilisateurs actifs par mois. Cette application est très rapide : les photos sont publiées instantanément !

Pinterest

Réseau social dédié au partage de photos et vidéos. Il permet à chaque utilisateur d’épingler (to pin en anglais) ses photos préférées sur des « tableaux thématiques », les « boards ». Pinterest est addictif : il permet de visualiser un flux infini de contenus de très haute qualité autour de thématiques très nombreuses.

Snapchat

Ou « image fantôme », répond à un nouvel usage de la photographie, consistant à partager des contenus éphémères qui une fois ouverts, ne sont visibles que durant 10 secondes !

Unsplash

Site de photos gratuites en haute résolution. Les images sont sélectionnées et disponibles sous la licence Creative Commons. Unsplash permet de copier, modifier, distribuer et utiliser les photos disponibles sans autorisation.

500PX

Site de téléchargement de photos de haute qualité, pour les photographes qui désirent montrer le meilleur de leur travail et y faire leur promotion. Le site permet aussi de vendre ses photos.

Conclusion

Dans un premier temps, les réseaux sociaux présentaient des orientations plus ou moins personnelles. Les objectifs des utilisateurs étaient, par le partage de photos, de rester en contact avec des amis, de partager un lieu, un événement, des souvenirs de voyages, une passion, etc.

Mais ces sites sont devenus indispensables à une bonne stratégie marketing. Pour les professionnels, ils permettent de construire ou d’améliorer son image d’entreprise ; de faire du bruit autour d’un événement. Les réseaux sociaux génèrent un réel engagement des internautes par le système des « likes » et du partage.

Et pour « monsieur ou madame tout le monde », ils permettent de communiquer à tout moment, même et surtout pendant un voyage.

Avec Florine Badoux

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY