Expedia Inc. a annoncé le début du déploiement de son nouvel outil de réservation MICE auprès de partenaires hôteliers choisis aux USA. Cette solution white-label est prête à être implémentée et se présente sous la forme d’un logiciel back-end que les hôtels peuvent activer sur leur propre site web.

Elle permet d’accélérer et de simplifier le processus d’offre (RFP) pour les événements de petite et moyenne taille. Les hôteliers peuvent ainsi répondre jusqu’à 20 fois plus vite que par le passé.

Le secteur est avant tout dominé par les petits événements (moins de 25 participants). Ceux-ci sont mûrs pour une automatisation du processus. La promesse d’Expedia est de permettre aux hôteliers d’optimiser au maximum leur potentiel de réunion et d’espaces événementiels. Parallèlement, les sales managers peuvent se concentrer sur des événements plus grands ou plus complexes, ainsi que des offres avec une marge plus élevée.

Le moteur de réservation Expedia MICE permet aux organisateurs de rechercher instantanément, d’obtenir un prix, de configurer et de réserver les espaces requis en ligne (incluant l’équipement et le catering requis), ainsi que les réservations d’hébergement pour les groupes.

Un temps de réponse réduit à 14 minutes

Les hôtels peuvent s’appuyer sur la technologie white-label pour une ou des centaines d’établissements. Des outils de gestion des revenus peuvent être reliés à un système de gestion d’établissement afin de permettre aux hôtels d’adapter leurs prix de manière dynamique.

D’abord déployé en Allemagne avec certains hôtels partenaires, les résultats de la période test avec Best Western Hotels Central Europe ont montré une nette amélioration du processus RFP. Le temps de réponse a été réduit d’une moyenne de cinq heures à 14 minutes, entre la demande initiale et l’envoie de l’offre au client.

La solution est désormais étendue à d’autres chaînes partenaires et hôtels indépendants des zones EMEA et APAC. Des discussions sont bien engagées avec les chaînes hôtelières US.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

AUCUN COMMENTAIRE

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE