Eurowings : quel impact pour Brussels Airport ?

Un concours de ventes vient d’être lancé par Eurowings pour les agents de voyages depuis le 05 avril et jusqu’au 31 mai 2018 … Des billets et séjours gratuits sont à gagner. Jusque là, tout va très bien, Madame la Marquise.

Par cette action, Eurowings désire mettre en avant et promouvoir ses 3 destinations américaines au départ de Düsseldorf, soit New-York, Fort Myers et Miami, à partir du 28 avril prochain. Les vols sont opérés par Brussels Airlines en A340. La stratégie d’Eurowings est compréhensible et normale. Rien à reprocher.

Ici commence la réflexion et questionnement

N’est-ce pas là un 1er danger pour Brussels Airport? L’aéroport de Düsseldorf en 3 chiffres: 200 destinations non-stop, 70 compagnies aériennes, 24,6 millions de passagers. L’aéroport de Bruxelles National en 3 chiffres: 238 destinations directes, 78 compagnies, 22 millions de passagers.

Le consommateur est attiré par les prix et les vols directs de préférence. Déjà que Charleroi Airport va chatouiller Brussels Airport avec Air Belgium, voilà maintenant que Düsseldorf se lance aussi dans le jeu. Pour information, Düsseldorf Airport se trouve à un peu plus de 2 heures de voiture de Bruxelles, et les tarifs de parkings y sont moins chers sur base d’une 1ère analyse rapide.

De plus un A/R Bruxelles Gare du Nord- Düsseldorf (240 km) avec Flexibus coûte 30€, alors que par comparaison un A/R Brussels Airport-Gare du Nord (8 km) en semaine coûte 18€!! Dans le contexte touristique actuel, chaque détail compte, chaque dépense du consommateur compte.

Bref, une 1ère initiative du groupe allemand à suivre, et surtout son impact à court ou moyen terme pour Brussels Airport.


Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

AUCUN COMMENTAIRE

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE