Euroairport, un pôle pour l’Asie?

Du 30 juin au 4 août, les compagnies aériennes japonaises All Nippon Airways (ANA) et Japan Airlines (JAL) exploitent pour la première fois chaque samedi des vols commerciaux à destination de l’Euroairport.

A la demande de voyagistes japonais, les deux compagnies transportent les touristes jusqu’à l’Euroairport, d’où ils entreprennent des voyages organisés en France, en Suisse et en Allemagne.

Pour assurer ces vols long courrier en provenance de Tokyo, Nagoya, Osaka et Fukuoka, ANA et JAL utilisent des avions de type Boeing B777-200ER ou Boeing 787-800/900 Dreamliner. Il s’agit donc non seulement des premiers vols de ces deux compagnies aériennes atterrissant à l’Euroairport, mais également des premiers vols commerciaux à destination de l’Euroairport qui utilisent ces appareils modernes. Les Boeing 787-800/900 sont des avions de dernière génération, aux émissions particulièrement faibles.

En plus des vols charters décollant du Japon cet été, l’Euroairport est comme en 2017 la destination de vols charters depuis Séoul (Corée du Sud). A la demande du voyagiste Hanjin Travel, Korean Air achemine des touristes coréens à l’Euroairport, d’où ils partent en voyages organisés dans la région. Les vols charters du Japon et de Corée du Sud transportent près de 4’000 passagers, et génèrent environ 17 000 nuitées d’hôtel.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

AUCUN COMMENTAIRE

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE