En 2019, le Futuroscope cultive sa différence

S’il est un lieu qui nous suggère un monde plus ouvert et plus attentif à notre environnement, le Futuroscope est celui-là. Grâce à des films comme « Dans les yeux de Thomas Pesquet » ou « Planet Power », le Parc invite ses visiteurs à s’interroger, et joue son rôle de transmission aux jeunes générations.

« Planet Power » vient de se voir décerner le prix « Lumiere Award » à Hollywood, l’Oscar du Documentaire 3D grand public. Un trophée que Bertrand Piccard, présent lors de la présentation du film au Parc, a fièrement brandi en compagnie de Pascal Vuong, le réalisateur

Premier parc d’attraction créé en France en 1987, le Futuroscope a déjà accueilli 50 millions de visiteurs. Il doit son succès à un positionnement unique sur le marché des loisirs, entre divertissement et pédagogie, et à une pluralité d’univers autour du futur et des grands rêves de l’homme.

Avec près de 2 millions de visiteurs par an, le Futuroscope poursuit sa politique de renouvellement des attractions. Au printemps prochain, il inaugurera «Futuropolis», la nouvelle cité des enfants, un espace entièrement repensé avec de nouveaux jeux intergénérationnels.

Le Futuroscope propose une offre diversifiée avec plus de 25 attractions centrées sur le partage intergénérationnel où image, technologie et storytelling se mêlent dans une expérience originale, fun et familiale.

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

AUCUN COMMENTAIRE

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE