EasyJet aurait décidé de s’allier à Air France-KLM et Delta pour faire une offre de reprise de la compagnie italienne affirme le quotidien économique Il Sole 24 Ore.

Contactées par l’AFP, les compagnies n’avaient pas donné suite en début d’après-midi. Dans ce dossier où Lufthansa faisait figure de favorite pour une reprise de la partie « aviation » d’Alitalia, c’est une une sacré surprise.

Selon le journal transalpin, qui base son affirmation sur trois sources proches du dossier, Easyjet aurait « changé de cheval ». Il Sole 24 Ore estime également que la low cost « joue la carte internationale représentée par Delta Air Lines, partenaire commercial dans Sky Team, avec qui Alitalia est en train de négocier davantage de vols vers les Etats-Unis ». Et de préciser qu’« on comprendra bientôt » si la proposition d’Easyjet-Air France-KLM constitue « une manœuvre pour faire pression sur Lufthansa »

And the winner is…

Pour les médias italiens et allemands, Lufthansa sont prêtes à mettre sur la table 300 M€ pour reprendre la partie « aviation » d’Alitalia, alors que Rome espérait obtenir 500 M€.

Selon eux, la compagnie allemande souhaiterait réduire les effectifs de 2.000 personnes, soit 25% du personnel de la partie « aviation » (8.400 personnes).

Carlo Calenda, le ministre du Développement économique italien, a déclaré lundi que trois offres étaient sur la table et que les administrateurs devraient « dès la fin de cette semaine ou au début de la semaine prochaine, dire laquelle de ces offres est la meilleure, et donc avec qui débuter des négociations exclusives ». Soulignant « ne pas avoir de préférence ». Le dénouement est donc proche…

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

AUCUN COMMENTAIRE

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE