Deux compagnies s’activent pour l’environnement

La recherche sur les carburants alternatifs se poursuit et deux compagnies aériennes annoncent des avancées dans ce domaine. Etihad Airways a effectué le premier vol opéré avec du carburant produit aux Emirats Arabes Unis, grâce à la collaboration du Sustainable Bioenergy Research Consortium (SBRC), une entité à but non lucratif créée par le Masdar Institute de la Khalifa University of Science & Technology.

Le vol a été réalisé avec un Boeing 787 doté de moteurs GEnx-1B de General Electrics entre Amsterdam et Abu Dhabi. Outre la réduction des émissions de carbone, ce projet répond également à la question de la sécurité alimentaire dans les EAU au travers de la culture des fruits de mer en tant qu’élément central.

Les partenaires du SRBC ont collaboré pour démontrer le concept d’une chaîne de valeur complète centrée sur le Seawater Energy & Agriculture System (SEAS). Il s’agit d’une plate-forme industrielle supportant le secteur de l’aviation, le secteur du pétrole et du gaz, la production alimentaire et la création d’une nouvelle agriculture alternative aux EAU. Aussi, le carburant développé pour ce vol est dérivé de l’huile contenue dans la salicorne, cultivée dans la ferme de deux hectares du SEAS à Masdar City.

Compensation et service de biocarburant pour le Nord

De son côté, Finnair a lancé un service permettant aux passagers de compenser les émissions de CO2 de leur vol en soutenant un projet au travers de l’achat de biocarburant. Le service «Push for change» est accessible sur la page web de Finnair. Les clients peuvent également utiliser les points Finnair Plus pour payer ce service. La compagnie s’engage également à compenser les émissions issues des déplacements de son propre personnel.

Les clients de Finnair peuvent choisir de soutenir un projet de réduction d’émissions de CO2 avec par exemple l’utilisation de cuisinières plus efficaces au Mozambique. Celles-ci permettent de réduire l’utilisation de charbon et la déforestation. Les paiements sont entièrement transférés grâce à NEFCO, la Nordic Environment Finance Corporation. La compensation est de €1 pour un vol retour en Finlande, €2 pour un vol retour en Europe et €6 pour un vol intercontinental retour.

Les clients peuvent aussi choisir de soutenir les vols effectués avec du biocarburant. Ceux-ci permettent la réduction des émissions de 60 à 80% selon le matériau brut utilisé. Il est possible d’acheter du biocarburant pour €10, €20 ou €65 afin de réduire les émissions d’un vol retour en Finlande, en Europe ou intercontinental. Le partenaire de Finnair est SkyNRG et le biocarburant est produit à base d’huile de cuisine en Californie.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

AUCUN COMMENTAIRE

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE