Des annulations sur des destinations touristiques au Japon

Nous avons connu ces dernières semaines de très nombreuses annulations sur Phuket. Il s’agissait de touristes chinois apeurés par le drame du naufrage d’un bateau qui a fait plus de 50 morts en majorité des touristes chinois. Aujourd’hui, c’est le Japon qui subit des annulations …

Le Japon a connu de fortes inondations

Les inondations n’ont touché qu’une petite partie du japon comme les préfectures d’Hiroshima et d’Okayama. Les pluies, les inondations et les coulées de boue ont provoqué la mort de 223 personnes. Le pays est préparé aux tremblements de terres et autres calamités. Malgré la mise à disposition de moyens importants sur les zones concernées, le pays reste consterné par cet évènement.

Des destinations populaires sont boudées

Des milliers de touristes ont annulé leurs voyages vers des destinations touristiques populaires dans l’ouest du Japon, même si beaucoup de ces destinations n’ont pas été touchées par le récent désastre.

Alors que des villes au sud d’Ehime ont été dévastées par la pluie, les dommages à Matsuyama, par exemple, ont été relativement limités, et les bains de Dogo Onsen Honkan, désignés comme un important atout culturel du Japon, fonctionnent comme d’habitude.

Plus de 3.000 touristes auraient annulé leurs séjours

Dogo Onsen à Matsuyama, connue comme l’une des sources thermales les plus anciennes du Japon, est généralement très animée par les touristes japonais et étrangers.

Mais une coopérative locale représentant environ 30 auberges thermales a constaté que plus de 3 000 personnes ont annulé leurs réservations dans des hôtels et des auberges. C’est un manque de connaissances géographiques qui est souvent la cause de ces annulations.

Des annulations sur une île de la préfecture d’Hiroshima

Les annulations ont également touché l’île Miyajima, qui abrite le sanctuaire d’Itsukushima, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, et sa porte flottante, ainsi que le quartier historique de Kurashiki, (préfecture d’Okayama), abritant de nombreux bâtiments traditionnels.

Le nombre de cars de tourisme arrivant dans le quartier historique pittoresque de Kurashiki a également diminué de moitié depuis la catastrophe, même si la région est éloignée de la région de Mabi, où plus de 4.000 maisons ont été inondées.

Les hôteliers logent des personnes affectées par les inondations

En raison de la baisse du nombre de clients, 51 hôtels et hébergements d’Okayama ont décidé de fournir de la nourriture et des chambres gratuitement à environ 1.000 personnes affectées ayant des besoins spéciaux jusqu’à la fin du mois. Le gouvernement préfectoral assumera les coûts hôteliers.

L’hôtel Washuzan Shimoden à Kurashiki a décidé d’accepter, entre autres, les nourrissons, les femmes enceintes, les personnes âgées et les personnes handicapées, car les réservations jusqu’à la fin août représentent environ la moitié de la moyenne d’une année.

Pagtour sera au Japon d’ici la fin Octobre et on vous donnera de plus amples informations. Mais le plupart des villes importantes au Japon n’ont subi aucun dommage et les clients peuvent s’y rendre sans difficultés.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

AUCUN COMMENTAIRE

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE