Depuis le lundi 9 octobre, les missions diplomatiques américaines en Turquie ont suspendu les services de fourniture de visas aux non-immigrants et fermé leurs portes au public, alors que les consulats turcs aux États-Unis ont suspendu « tous les services de visas » aux Américains. Turkish Airlines est directement concernée !

Une crise diplomatique sérieuse

La crise a démarré lors de l’arrestation d’un employé du consulat américain en Turquie. Celui-ci est soupçonné d’avoir des liens avec l’opposant du président Erdogan, vivant en exil aux États-Unis.

En début de semaine, un autre employé a été mis en détention pour les mêmes raisons. Ce fut la goutte d’eau de trop pour les américains.

Des relations détériorées depuis plusieurs mois

passeports turc et USLa délivrance suspendue des visas pour les turcs qui se rendent aux US et pour les américains qui vont en Turquie n’est que la partie émergée de l’iceberg.

Les relations entre les deux pays n’ont jamais été aussi mauvaises. La Turquie est entrée en relations approfondies avec l’armée russe. Le président Erdogan a fait installer des bases militaires en Somalie, mais aussi au Qatar.

Il défie ainsi les pays du Golfe. La Turquie s’est également rapprochée de l’Iran. Enfin, les États-Unis sont considérés comme pro-kurdes. En rapprochant tous ces éléments, il semble évident qu’on se dirige vers une crise grave qui peut s’étendre aisément, tant le terreau est fertile.

Les premières conséquences économiques sont visibles

La monnaie turque a immédiatement subi une chute vertigineuse sur les marchés mondiaux. Les actions des compagnies aériennes turques ont été particulièrement durement touchées. Turkish Airlines connaît déjà une baisse de près de 10% du montant par action.

Turkish-Airlines-EUROTurkish Airlines doit rembourser des passagers vers les US

Turkish Airlines aurait déjà commencé à proposer des remboursements aux passagers turcs à destination des États-Unis pour tous ceux qui ont acheté leurs billets avant le 9 Octobre. La validité des billets peut être prolongée jusqu’au 31 Octobre, sans payer une éventuelle différence de prix.

Ces changements ne touchent pas les passagers en correspondance à Istanbul, sauf bien-sûr pour les nationaux turcs qui voyagent vers les États-Unis.

Turkish Airlines va avoir besoin de remplir ses vols vers les États-Unis ; il ne serait pas impossible de voir s’afficher de belles promotions au départ d’Europe !

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

AUCUN COMMENTAIRE

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE