Comment Jet Airways veut redresser ses comptes

Conformément aux décisions du Conseil d’Administration du 27 août 2018, le transporteur indien Jet Airways a travaillé sur diverses mesures de réduction des coûts, de réduction de la dette et d’options de financement, y compris l’injection de capital, la monétisation d’actifs, la participation de la compagnie à son programme de fidélisation, et ce, en consultation avec divers intervenants clés.

En outre, à la suite d’un retard de la Société dans le paiement des acomptes et du versement principal dû au consortium de banques indiennes – dirigé par la State Bank of India (SBI) – le 31 décembre 2018, SBI, en consultation avec les autres membres du consortium et autres parties prenantes, a travaillé sur un plan global en vue d’un redressement de Jet Airways pour assurer sa croissance durable et son rétablissement financier.

Le plan de redressement susmentionné envisage notamment diverses options relatives à la combinaison dette / fonds, l’injection d’équité par les différentes parties prenantes et l’évolution consécutive de la composition du Conseil d’Administration de la Société.

« Inutile de préciser que la mise en œuvre du plan de redressement, une fois acceptée et approuvée par toutes les parties prenantes – y compris le Conseil d’Administration de la Société – sera subordonnée à la réception des approbations et des consentements légaux, réglementaires, contractuels et d’entreprise applicables » précise le communiqué de la Direction de Jet Airways.

Et d’ajouter « Nous souhaitons préciser que le plan de redressement fait actuellement l’objet de discussions actives entre les parties prenantes et que les différentes options qui y figurent, privilégiées et confidentielles, doivent encore être précisées et acceptées par les parties prenantes dans le meilleur intérêt de la Société. La Société s’est engagée à respecter les lois applicables et fera, au moment opportun, les déclarations nécessaires afin d’assurer la transparence et d’éviter les spéculations et les rumeurs concernant le sujet traité« .

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

AUCUN COMMENTAIRE

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE