L’image de marque de la France se classe 2e au Classement des Nations Anholt-GfK. L’étude a mesuré la perception de 50 pays à travers 6 grands critères (dont le tourisme et la culture) sur lesquels repose l’image d’un pays. Mais pour l’avenir, il y a du souci à se faire si l’on en croît d’autres études.

Grâce à la baisse significative enregistrée par les USA (Merci Trump ?), l’Allemagne reprend la tête du classement Anholt-GfK Nations Brands IndexSM (NBISM) 2017. Quant à la France, elle se hisse à la 2e place (elle était en 5e position en 2016). Quelle remontée !

L’hexagone se classe également dans le Top 5 des Nations sur 3 des 6 critères de l’étude (exportations, gouvernance, culture, population, tourisme et immigration/investissement). Pour la culture, la France rafle la 1e place, le tourisme se classe juste derrière l’Italie… Mais devant les Anglais, Espagnols et Allemands. L’export arrive en 5e position.

C’est bien… Mais ça risque de ne pas durer

Car, il y a aussi d’autres enquêtes annonciatrices de futures mauvaises nouvelles, notamment en terme de culture. Et d’ici quelques années, le cocorico risque bien de se transformer en « cocoricouac » !

Ce mardi, la dernière enquête Pirls (Progress In International Reading Literacy Study) démontrait une fois encore que les petits écoliers français souffraient de plus en plus en en compréhension en lecture. La France et les Pays-Bas sont les seules parmi les 50 nations du classement à reculer.

En matière d’éducation, les études sur le niveau des écoliers français se suivent… et malheureusement se ressemblent. De Pirls à Timms en passant par Pisa… les dernières études démontrent que le fossé se creuse entre le niveau souhaité par l’Éducation Nationale française… et les meilleurs standards européens ou asiatiques… La fameuse exception française a du plomb dans l’aile…

« Plus les Hommes seront éclairés, et plus ils sont seront libres » (Voltaire – qui doit se retourner dans sa tombe)

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

AUCUN COMMENTAIRE

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE