BSCA casse sa tirelire…

Et répond aux questions d'actualité...

Charleroi Airport accroît la qualité de son offre via un investissement de 17 M€… dont 8 M€ sur ses fonds propres. Les travaux visant à étendre la zone commerciale ont débuté ce 1er octobre 2018. Bravo… Mais on n’en sait pas plus sur l’avenir d’Air Belgium et du nom du nouveau CEO ?

Commençons par les travaux programmés présentés lors de la conférence de presse ce jeudi 18 octobre… Les surfaces d’accueil se verront augmentées et amélioreront dès lors le confort du passager au sein du terminal. La fin de ce chantier, programmé en deux phases, est annoncée pour le début 2020.

Tant les zones HORECA que les zones commerciales verront leurs surfaces augmentées. Actuellement, celles des restaurants occupent 153m². Elles seront plus que doublées pour atteindre 340m² à l’issue des travaux avec quatre nouveaux établissements.

Le groupe SSP, leader mondial de la restauration sur sites de transport, s’est vu attribué, début octobre, les concessions commerciales relatives à la restauration des passagers, tant en côté ville (zone publique) que côté piste (zone après le contrôle sûreté).

12 points vente ouvriront successivement selon un phasage établi des travaux

Starbucks, première enseigne du groupe dans le terminal de BSCA, ouvrira ses portes aux voyageurs dans le courant du mois de décembre prochain.

D’autres enseignes prestigieuses et internationalement reconnues comme Burger King ou encore Panos suivront.

Un troisième étage destiné à l’HORECA sera construit et permettra l’accueil des différentes enseignes. Un nouveau lounge, d’une superficie de 200m², verra le jour, contre les 36m² actuellement.

Enfin, une terrasse de 370m² donnera également la possibilité aux voyageurs de se détendre et d’apprécier un repas ou une boisson fraîche avant leur envol vers l’une des cent destinations proposées depuis Brussels South Charleroi Airport.

Des investissements de 17 M€, dont 8 M€ sur les fonds propres de BSCA

International Duty Free, boutique Duty Free de l’aéroport de Bruxelles-Charleroi, va développer une offre plus vaste grâce à une surface commerciale qui passera de 900m² à 1.200m².

De nouveaux produits des marques actuellement présentes seront ajoutés à l’offre actuelle. Des grands noms de la mode à la gastronomie, en passant par les cosmétiques, parfums, alcool et jouets seront proposés aux voyageurs.

Enfin, un tout nouveau concept architectural « art déco » verra le jour afin de privilégier une expérience de qualité aux passagers qui transiteront par Brussels South Charleroi Airport. L’ensemble des investissements d’ici 2020 atteindre 17 M€, dont 8 M€ sur les fonds propres de BSCA.

Quid d’Air Belgium et du nouveau CEO ?

Au terme de la présentation de tous ces futurs développements programmés, Laurent Levêque, président du conseil d’administration de BSCA, s’est ensuite prêté au jeu des questions comme il est d’usage à la fin d’une conférence de presse.. 

Sans surprise, elles ont porté sur l’avenir de son nouveau client belgo-chinois Air Belgium… et du futur boss de l’aéroport.

Officiellement, la compagnie devrait reprendre ses activités au départ de la piste de Gosselies (rotations vers des villes chinoises) en mars 2019. L’arrêt de l’activité depuis plusieurs semaines pèsera négativement sur les comptes de l’aéroport carolo.

Levêque s’est refusé à toute autre commentaire concernant l’avenir d’Air Belgium, dont on sait que le bilan financier est plus que préoccupant, exigeant, pour la poursuite des activités, une indispensable recapitalisation…

Enfin, concernant le remplacement de Jean-Jacques Cloquet, en route vers Pairi Daiza, Laurent Levêque a révélé ce jeudi qu’une proposition, concernant le nom de la société mise en charge du recrutement, serait proposé au conseil d’administration de jeudi prochain.

Il a été confirmé par ailleurs que Jean-Jacques Cloquet quittera définitivement l’aéroport le 7 janvier prochain. Tout indique déjà aujourd’hui, de l’aveu à peine voilé de Laurent Levêque, qu’il sera quasi impossible de lui trouver un remplaçant pleinement en fonction à cette date.

Que faut-il en penser ?

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

AUCUN COMMENTAIRE

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE