Bruxelles par le bon bout

« Live like a local » sera LA tendance 2018, et c’est Booking qui le dit ! Bien avant tout le monde (suivez mon regard…), Bed&Brussels et Brussels Destination ont perçu l’intérêt de proposer un logement alternatif. Et le petit David a des arguments face au méchant Goliath.

Que ce soit la proximité du lieu de travail ou de la visite, l’intégration dans la « vraie » vie locale, les rencontres surprenantes… Il y a 1001 raisons de préférer l’alternative des chambres d’hôtes ou résidences de tourisme à l’hébergement classique. Avec 25 ans d’expérience dans le secteur, Bed&Brussels et Brussels Destination en sont les précurseurs à Bruxelles. 5 bonnes raisons de défendre ces David locaux face au Goliath des grandes plateformes.

1.    « David » a du flair
Bien avant les AirB&B et autres, Bed&Brussels et Brussels Destination ont perçu l’intérêt de proposer un logement alternatif. Le développement du marché leur a donné raison. 25 ans plus tard, une enquête du site Booking.com confirme le « Live like a local » comme LA tendance 2018 : 1 voyageur sur 3 préfère séjourner dans une chambre d’hôte plutôt qu’à l’hôtel !

Et fort de cette expérience, 1 sur 5 serait même prêt à inscrire sa maison sur un site d’hébergement touristique ! Le bed & breakfast s’affirme plus que jamais comme une vraie solution de logement pour un nombre croissant de voyageurs.

2.    « David » est éthique
Si la globalisation et la démocratisation du voyage multiplient les déplacements professionnels et touristiques, ceux-ci s’inscrivent dans une réalité : ces voyageurs d’un jour, d’une semaine ou d’un mois posent leurs valises dans une chambre ou un studio (palier, rue, quartier…) qui repose sur le respect de certains codes : je descends les poubelles le soir qui précède le ramassage, je baisse la voix dans la cage d’escalier… Les logements proposés par Bed&Brussels et Brussels Destination prennent place dans cet univers.

Leur propriétaire offre un accueil, transmet ses bonnes adresses… et apporte ses recommandations pour intégrer au mieux le savoir-vivre local. Nos hébergeurs sont de vrais habitants locaux qui ouvrent leurs portes dans un esprit d’échange et non de « cages à sommeil » inscrites dans un business dénué de ces valeurs.

3.    « David » est local
Sillonnant la ville et ses différents quartiers depuis une vingtaine d’années, les équipes de Bed&Brussels et Brussels Destination connaissent Bruxelles comme leur poche. Elles y sont chez elles ! Les hébergements sont visités régulièrement par leur équipe locale.

Un dialogue s’est créé avec les hébergeurs, avec un objectif très clair : offrir au voyageur l’assurance d’un logement correspondant à ses attentes, dans le quartier adéquat en fonction de ses besoins.

4.    « David » est légal
Depuis 2015, les autorités ont durci le règlement des chambres d’hôtes. Des sanctions ont été mises en place pour lutter contre l’amalgame entre ce concept et la location pure et simple de logement, pour une nuit ou plus. Positivement concernés par ces normes d’exploitation, Bed&Brussels et Brussels Destination jouent le jeu en accompagnant leurs partenaires dans leur mise en conformité.

Ce respect de la législation est l’unique moyen de garantir à long-terme la pérennité du concept de B&B. Il suffit de constater les dérives à Barcelone ou dans d’autres grandes villes pour s’en convaincre.

5.    « David » est… menacé ! 
Soumis à l’assaut de grosses structures pas toujours scrupuleuses des mesures en vigueur, Bed&Brussels et Brussels Destination sont fiers de défendre leurs valeurs… non sans mal vu la force de frappe qui leur fait face. Néanmoins, leur expérience, leur proximité et leur connaissance du marché sont de réels arguments dans ce contexte concurrentiel et ils entendent bien les valoriser.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

AUCUN COMMENTAIRE

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE