Brussels Airlines adopte le Stop Over pour booster le tourisme belge

C’est la bonne idée de la semaine, du mois, de l’année : grâce au « Belgium Stop Over », et dès aujourd’hui, la plupart des passagers en transit à Bruxelles peuvent choisir d’ajouter un court séjour en Belgique à leur voyage avant de rejoindre leur destination finale.

Cette nouvelle formule concerne les passagers de Brussels Airlines voyageant au départ des Etats-Unis, du Canada, d’Israël ou d’Inde vers l’Afrique, l’Europe, les Etats-Unis, Israël, le Canada ou l’Inde.

De un à cinq jours

Le Belgium Stop Over permet une visite de la Belgique d’un à cinq jours y compris l’accès gratuit à plusieurs musées et sites touristiques dans deux villes belges de leur choix. Car, et grâce à des partenariats avec Visit Flanders, Visit Brussels, Wallonie Belgique Tourisme et 14 villes belges, Brussels Airlines est en mesure d’offrir un accès gratuit à de nombreuses activités touristiques et musées à Bruxelles, Anvers, Charleroi, Eupen, Gand, Liège, Louvain, Louvain-la-Neuve, Malines, Mons, Namur, Tournai et Ypres.

Souvent vue, jusqu’ici, comme un handicap, la petite taille du pays, au contraire, permet de visiter plusieurs villes en un seul voyage : les passagers qui voudront profiter du Belgium Stop Over disposeront d’un large choix de villes à moins de deux heures de l’aéroport de Bruxelles.

En avril de l’année dernière, la compagnie aérienne avait déjà lancé le Hi Belgium Pass, qui permet aux passagers européens de visiter les villes belges.

 

Avec cette initiative, Brussels Airlines affirme son rôle d’ambassadeur de son pays, comme ce fut le cas naguère avec les représentations de la Sabena à l’étranger, qui jouaient aussi le rôle de « vitrine » de la Belgique, en collaboration avec feu le Commissariat Général au Tourisme.

Brussels Airlines n’est pas la première compagnie à proposer ce type d’avantage. On pense à Turkish Airlines, à Singapore Airlines — qui offrait également une nuitée d’hôtel — et d’autres. On ne peut en tous cas que se réjouir de l’initiative, qui devrait aussi ravir les hôteliers — lesquels devraient sauter sur l’occasion pour proposer des tarifs attrayants et des « packages » d’activités —, les restaurateurs et tous les professionnels du tourisme dans la capitale et ailleurs.

Reste à présent à promouvoir la formule dans les différentes escales, dans le monde entier.

 

Plus d’information sur brusselsairlines.com/BelgiumStopOver.

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

AUCUN COMMENTAIRE

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE