©visitlondon.com

Le nombre de touristes à Londres devrait augmenter fortement d’ici 2025, grâce en partie à une augmentation de 40% du nombre de visiteurs Français dans la capitale britannique [1], d’après de nouveaux chiffres publiés par London & Partners, qui gère www.visitlondon.com   

Le nombre de touristes français en visite à Londres devrait atteindre 2,8 millions par an d’ici 2025 (contre 1,99 million en 2016), ce qui ferait de la France le marché touristique européen le plus porteur pour la ville et son deuxième marché le plus important à l’échelle mondiale. Les dépenses des visiteurs français en visite à Londres devraient augmenter rapidement et passer de 772 millions d’euros (712 millions de livres) à 936 millions d’euros (864 millions de livres) [2].

Un taux de change plus favorable

Dans l’ensemble, Londres anticipe une augmentation de 30% du nombre d’arrivées touristiques d’ici 2025, ce qui représenterait plus de 40 millions de visiteurs par an. Dans le sillage de ces prévisions, le maire de Londres et visitlondon.com ont dévoilé aujourd’hui une nouvelle vision audacieuse visant à maintenir le statut de destination touristique de classe mondiale de la capitale anglaise.

L’augmentation du nombre de visiteurs français pourrait être soutenue par des fluctuations à court terme entre la livre et l’euro, grâce auxquelles un séjour à Londres est plus abordable. Une autre étude menée par London & Partners auprès des visiteurs français révèle que presque deux tiers d’entre eux (65 %) sont davantage susceptibles de visiter Londres en raison du taux de change plus favorable[3].

Cette étude, qui a interrogé des visiteurs français sur la manière dont ils utiliseraient les économies engendrées grâce au meilleur taux de change, révèle que ceux-ci souhaiteraient les dépenser pour prolonger leur séjour à Londres.

Expo et fooding plébiscités

L’étude révèle également que les activités les plus plébiscitées cet automne incluent  les expositions telles que Harry Potter, a History of Magic à la British Library, ainsi que le London Jazz Festival et le London Design Festivals.

Près de 50 pour cent des touristes français considèrent aussi Londres comme une destination « foodie », notamment grâce aux pubs traditionnels qui représentent l’option culinaire la plus attrayante.

Bien que Londres anticipe une forte croissance pour le tourisme de la ville, rien n’est considéré comme acquis dans un contexte de concurrence croissante avec d’autres destinations, sans oublier les difficultés liées au recrutement de la main d’œuvre requise et au renforcement des infrastructures hôtelières et du trafic aérien, nécessaires pour soutenir cette croissance.

Paris et Londres parmi les 5 escapades citadines les plus recherchées

À l’occasion d’un événement organisé au Natural History Museum de Londres, le maire de la ville Sadiq Khan a révélé la nouvelle Vision pour le Tourisme de Londres et a lancé la Saison culturelle d’automne.

De nouvelles données du géant Google placent également Londres et Paris en tête des villes les plus attrayantes aux yeux des visiteurs internationaux. Les chiffres montrent que les deux villes figurent parmi les cinq destinations les plus recherchées pour les courts séjours [4]. D’après Google, Londres est en tête de ces recherches dans le monde entier, suivie par Barcelone, Rome, Paris et Amsterdam, avec le nombre total de recherches pour courts séjours sur Google en hausse de 17 % sur un an.

La culture, les arts, l’histoire et le patrimoine sont les raisons principales qui motivent les visiteurs à venir à Londres. Au moment où la capitale lance sa célébration annuelle des expositions, spectacles et événements qui composent la Saison culturelle d’automne, d’autres données fournies par Google montrent que les théâtres du West End constituent une bonne partie des recherches en ligne concernant la culture dans la capitale britannique [5].

Selon Google, la comédie musicale Hamilton, événement phare de la Saison culturelle d’automne cette année, est la comédie musicale du Royaume-Uni qui a fait l’objet du plus grand nombre de recherches au monde cette année.

 

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

Aucun commentaire

Laisser une réponse