Bénéfice record pour Air Mauritius

Air Mauritius annonce un bénéfice de 26,9 millions d’euros. Ce résultat, qui est le meilleur annoncé par la compagnie depuis sa création il y a 50 ans, est en progression de 75% par rapport à l’exercice précédent (15,4 millions d’euros de bénéfice).

Les fonds propres passent de 82,5 millions d’euros au 31 mars 2016 à 91,2 millions d’euros au 31 mars de cette année. Le chiffre d’affaires (revenus opérationnels) de la compagnie a augmenté de 1,3% pour atteindre 494,8 millions d’euros. Ces résultats constituent de nouveaux records historiques pour la compagnie, indique Air Mauritius. Seule ombre au tableau: la baisse de la recette unitaire (yield) de 270 à 255 €, un phénomène lié en grande partie à la concurrence extrêmement féroce rencontrée au cours de l’exercice.

Pendant l’exercice sous revue, le nombre de sièges offerts a progressé de 6,1% pour atteindre le chiffre de 2’136 ‘394, le nombre de passagers transportés affichant une croissance de 6,9% à 1’602’632 (1’499’411 durant l’exercice précédent). Le taux de remplissage augmente d’un point et se monte à 79,6%. « Deux facteurs qui ont en général un impact sur nos résultats sont restés stables au cours de l’exercice, soit le prix du carburant et le taux de change euro/dollar. Mais le spectre de volatilité de ces deux éléments déterminants impose une vigilance permanente en interne eu égard à leur impact sur nos comptes. La concurrence, par contre, aura été d’un niveau jamais rencontré notamment sur le plan tarifaire, une politique insoutenable sur le long terme », commente la direction de la compagnie sise à Port Louis.

Rajeunissement de la flotte

Air Mauritius a débuté son nouvel exercice financier sur les chapeaux de roues avec la célébration de ses 50 ans le 14 juin dernier. Son avenir se dessine déjà avec un plan d’investissement massif en matière de flotte, de produits et de formation des employés. La compagnie a annoncé tout récemment l’accélération du plan de rajeunissement de sa flotte avec l’arrivée en 2018 de deux Airbus A330-900neo.

Ces deux avions viennent s’ajouter aux six Airbus A350-900 déjà commandés, et seront dotés de sièges, de système de divertissement et de WiFi comme les A350-900. D’ici juin 2018, les cabines de deux A340, de deux A330 et de deux A319 existants seront dotées de produits similaires afin d’assurer des standards unifiés sur l’ensemble de la flotte.

Simultanément, la compagnie renforce son réseau avec des dessertes additionnelles sur Londres et Singapour, l’introduction d’Amsterdam, la desserte saisonnière de Genève et le lancement d’un biquotidien sur Pierrefonds, à La Réunion. La compagnie revoit enfin ses opérations sur la Chine afin de les rendre plus robustes. (DS)

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

AUCUN COMMENTAIRE

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE