«Bain de sang dans les rues de Cancún»

L’expression « bain de sang » n’est pas de nous, mais comme elle figure dans le titre d’une nouvelle du Journal de Montréal, elle risque provoquer quelques questionnements au sein de la clientèle. Le court reportage relate qu’au moins 14 personnes sont mortes en moins de 36 heures la semaine dernière dans des règlements de compte à Cancún. 

A priori, ces événements ne concernent aucunement le tourisme. Il s’agit en effet de meurtres commis dans le cadre de « la guerre de la drogue qui empoisonne la vie des Mexicains depuis des années », indique le quotidien, qui rapporte aussi que plus de 100 personnes ont été abattues à Cancún depuis le début de l’année.

Le journal précise que ce récent regain de violence, qui représenterait un record d’homicides en si peu de temps dans le pays, inquiète l’industrie touristique du Mexique qui redoute qu’il entraîne une chute la demande.

Sur la page Facebook du Groupe des professionnels du voyage, des conseillers semblent partager cette inquiétude… tout en déplorant le traitement un peu sensationnaliste de l’information qui risque d’accentuer inutilement les craintes des voyageurs.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

AUCUN COMMENTAIRE

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE