«Au-delà de la Grande Guerre : 1918 – 1928»

Après la Première Guerre mondiale, la Belgique – à l’image du monde tout entier – subit de profondes mutations. La société est fortement ébranlée par ce conflit inédit par son ampleur mais, en même temps, elle revit…

Cette exposition, montée par Sandine Smets, commissaire, explore plusieurs thèmes majeurs tels que l’offensive finale, la libération, la période d’après-guerre, les révolutions géopolitiques, mais aussi la reconstruction économique, le processus de deuil et la mémoire, les changements sociopolitiques et socioculturels.

Toutes ces facettes de l’après-guerre sont présentées tout au long de sept salles thématiques avec une scénographie « maison » assez bien réussie.

L’exposition est accompagnée par la sortie d’un remarquable ouvrage qui illustre le contexte de cette période pour le moins mouvementée.

Un panel d’historiens de la Grande Guerre y apportent un éclairage multidisciplinaire sur l’époque. Ce livre est le fruit d’une étroite collaboration entre les éditeurs de Lannoo-Racine et le War Heritage Institut (WHI). Il est en vente au WHI et dans les meilleures librairies du pays.

+++++++

Informations pratiques

Exposition : du vendredi 21 septembre 2018 au dimanche 22 septembre 2019

Lieu : War Heritage Institute – site Musée royal de l’Armée et de l’Histoire militaire, Parc du Cinquantenaire 3 1000 Bruxelles

www.warheritage14-18 .be – www.klm-mra.be

Le War Heritage Institute

Le War Heritage Institute valorise le patrimoine militaire belge, l’histoire militaire et la mémoire de ceux qui ont combattu et souffert pour la démocratie et la liberté. Depuis le 1er mai 2017, le War Heritage Institute (WHI) réunit au sein d’une seule organisation quatre structures relevant du ministre de la Défense, à savoir le Fort de Breendonk, la mission Mémoire et Communication de l’Institut national des vétérans, anciens combattants et victimes de guerre, le Musée royal de l’Armée et d’Histoire militaire et le Pôle historique de la Défense.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

AUCUN COMMENTAIRE

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE