Atlas Obscura, un ambitieux site de l’insolite mondial

Il y avait déjà la liste de l’Unesco, qui fait aussi l’objet d’une carte interactive, voici celle du site Atlas Obscura, que notre Enquiquineur adore, et c’est bien son droit. Mais on peut aussi ne pas partager complètement cet avis…

La carte interactive, qui vient de sortir, recense plus de 10.000 « lieux à voir » dans le monde, et le moins qu’on puisse dire est que les choix des journalistes et des explorateurs qui l’ont composée peut parfois paraître étrange. D’autant que cette carte aurait demandé sept ans de travail.

Pour se limiter à notre région, Atlas Obscura ne pouvait manquer de citer les casemates de Luxembourg et les ascenseurs de Strépy-Thieu, qui figurent au Patrimoine de l’Unesco comme la cathédrale de Tournai, sur laquelle le site fait pourtant l’impasse. Soit.     Le Carnaval de Binche, aussi. Mais de Bruges, Atlas Obscura ne retient que la Procession du Saint-Sang (tout de même), le Lucifernum, un ancien temple maçonnique converti en bistrot dédié au satanisme, et le pipe-line à bière de la Brasserie Halve Maand…

Des choix étranges

A Liège, la collégiale Sainte-Croix, en ruines, mais pas, par exemple, la montagne de Bueren et ses 374 marches — plus que celles des escaliers de la Butte Montmartre à Paris, au nombre de 222 avec paliers (le long du seul funiculaire, il est vrai : au total, la Butte en compterait 1.665, réparties sur 32 escaliers).

A Louvain, pas l’Université — une des plus anciennes au ponde, cependant, mais un « totem » de 75 mètres en forme d’aiguille embrochant un insecte… Aux grottes de Han, le site a préféré celles de Remouchamps, et pourquoi pas ? Le site se régale aussi volontiers d’événements surréalisto-folkloriques, comme les régates de baignoires à Dinant, mais s’attarde quelquefois dans les musées. Ainsi, des musées du chocolat, il y en a partout en Belgique, mais c’est à Liège qu’on trouvera celui du chocolat Jacques, pourtant fabriqué à Eupen jusqu’à son rachat par les Suisses. Mais l’existence du Musée de la Carotte, à Raeren, vous avait peut-être échappé, comme à nous.

Une autre histoire de marches

Comme pour tous les sites de ce genre, il y a à boire et à manger, et aucune ambition d’exhaustivité. Et s’il peut être utile à des touristes en mal d’insolite, tant mieux !

Mais on doute toutefois que beaucoup de Chinois ou Brésiliens de passage feront un détour par le Signal de Botrange, point culminant de Belgique à 694 mètres au-dessus du niveau de la mer, pour admirer l’escalier ne menant nulle part sinon six mètres plus haut, à l’altitude 700, érigé en 1923 au milieu des seuls arbres feuillus à des kilomètres à la ronde.

https://www.atlasobscura.com/articles/all-11000-places-in-the-atlas-on-one-map

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

AUCUN COMMENTAIRE

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE