Airbus Group voit son bénéfice reculer légèrement

Le résultat net des neuf premiers mois est de 1,811 milliard d’euros contre 1,9 milliard au cours des trois premiers trimestres de l’année passée.

« Comme prévu, les performances sur neuf mois traduisent la forte accélération des livraisons d’avions commerciaux en fin d’année, l’augmentation actuelle des cadences de production et la transition vers la nouvelle version de l’A320 et de l’A330 », déclare Tom Enders, CEO d’Airbus Group. «Pour les derniers mois de l’année, nous restons totalement concentrés sur les livraisons pour atteindre nos objectifs de bénéfice et de trésorerie. L’environnement commercial continue d’être relativement sain, avec un carnet de commandes de plus de 6’700 avions qui soutient nos plans de production et montre la robustesse de notre portefeuille produits.»

Les prises de commandes sur les neuf premiers mois de l’année 2016 s’élèvent à 73,2 milliards d’euros (111,9 milliards d’euros au cours des neuf premiers mois 2015), portant la valeur totale du carnet de commandes à 986 milliards d’euros au 30 septembre 2016 (fin 2015: 1’006 milliards d’euros). Airbus a reçu 380 commandes nettes d’avions commerciaux et 566 commandes brutes incluant 35 A350 XWB et 14 A330neo.

Le chiffre d’affaires du Groupe est stable à 42,7 milliards d’euros (9 mois 2015: 43,0 milliards d’euros). Le chiffre d’affaires de la division Commercial Aircraft reflète une hausse des livraisons d’A350 et d’A320, mais une baisse de celles d’A330, et a bénéficié d’un environnement plus favorable du dollar US. Au total, 462 avions commerciaux ont été livrés (446 en 2015).

L’EBIT avant éléments non récurrents de Commercial Aircraft est de 1’838 millions d’euros (9 mois 2015: 2’226 millions d’euros), en raison de la baisse de production de l’A330, du profil des livraisons, de l’impact de la transition sur les prix des A330 et A320, et d’une hausse des coûts de montée en cadence, parallèlement à une baisse des dépenses de recherche et développement (R&D). S’agissant du programme A350, 26 exemplaires ont été livrés au cours des neuf premiers mois de l’année, dont quatorze rien qu’au troisième trimestre. Au total, 24 A320neo ont été livrés de janvier à fin septembre, dont le premier exemplaire équipé de moteurs CFM.

L’EBIT reporté de 2,363 milliards d’euros (2015: 2,946 milliards) inclut des éléments non récurrents totalisant moins 52 millions d’euros. Au cours des neuf premiers mois de l’année 2016, un impact négatif de 723 millions d’euros est imputable entre autres à l’écart de paiement avant livraison en dollars et à une réévaluation du bilan. Le résultat net s’est établi à 1,811 milliard d’euros (2015: 1,900 milliard d’euros), avec un bénéfice par action à 2,34 euros (2015: 2,42 euros). Le résultat financier est de moins 342 millions d’euros (2015: moins 536 millions d’euros).

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

AUCUN COMMENTAIRE

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE