Les espagnols testent le Talgo sur la ligne Delhi – Mumbai

Pour ceux qui ont déjà pris le train en Inde, ils savent qu’il faut être patient. Les voyages traînent en longueur et le confort n’est pas toujours au rendez-vous. Mais c’est encore le moyen le moins onéreux pour parcourir l’Inde. Désormais, des sociétés étrangères tentent de proposer leurs solutions pour raccourcir la durée du voyage…mais cela reste tout de même très long

Jusqu’à ce jour, c’est le Mumbai Rajdhani Express qui assure la liaison la plus rapide

Le Rajdhani Express assure la liaison entre Delhi et Mumbai de façon quotidienne. Sa vitesse moyenne est d’environ 91 km/h. Il faut tout de même près de 16 heures pour parcourir une distance d’environ 1400 km.

On pourrait aller plus vite en construisant de nouvelles voies de chemin de fer mais cela coûte très cher. Les indiens ont préféré une autre solution.

Le Talgo espagnol permettrait de gagner 4 heures

Talgo vise à réduire le temps de voyage entre Delhi et Mumbai à 12 heures. Le train espagnol a effectué une série de tests durant plusieurs mois. La vitesse maximum devrait être de l’ordre de 130km/h, voir 150 km/h. Le train est plus léger, et prend moins de temps pour l’accélération et la décélération sur les courbes. C’est grâce à la technologie pendulaire adoptée sur ce train.

india-296_960_720Le Talgo peut emprunter les mêmes voies que les autres trains. Mais il ne s’agit pour le moment que de tests. Les négociations sont longues car il faut prévoir l’utilisation des licences et la construction des trains…en Inde !

Beaucoup de prétendants et peu d’élus pour le train en Inde

Alstom est présent depuis longtemps en Inde. Cependant, ce n’est pas demain que le TGV roulera en Inde. Pour le moment, le premier ministre indien a approuvé la construction de la première ligne ferroviaire à grande vitesse en Inde avec … le Japon.

Il s’agit d’une ligne d’environ 500 kilomètres entre Mumbai et Ahmedabad. Le train aurait une vitesse de pointe de 320 km/h. La construction devrait commencer en 2017 et être achevée en 2023. Il en coûterait environ 15 milliards de dollars. C’est le Japon qui financera le prêt à faible taux d’intérêt.

L’avion reste pour encore longtemps le meilleur moyen pour visiter rapidement ce grand et beau pays !

 

Commentaires

commentaires

AUCUN COMMENTAIRE

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE