Des Chinois de plus en plus débridés

L’appétit des Chinois pour les « pépites » du tourisme français ne semble pas avoir de limites. Le groupe Pierre et Vacances et le Chinois HNA ont signé lundi un protocole d’accord  ainsi qu’un projet d’acquisition de trois terrains dans les régions de Pékin et Shanghai dont les ouvertures sont prévues en 2019 et 2020.

Baptisée « HNA PV Tourism Company LDT », la joint-venture sera détenue à 60% par le groupe HNA Tourism et à 40% par le Groupe Pierre & Vacances-Center Parcs. Le siège social sera basé à Shanghaï. Outre la programmation de ces trois entités, 15 sites français des marques Pierre & Vacances, Center Parcs et Adagio seront commercialisés auprès des touristes chinois. HNA possède également la compagnie Française Aigle Azur…

Pierre et Vacances ne sera sans doute pas la dernière société française à s’ouvrir aux capitaux de l’empire du milieu. Deuxième acteur français et européen derrière Pierre et Vacances, Odalys a annoncé le 21 juin dernier l’entrée à son capital à hauteur de 35% du chinois Hywin… Parmi les premiers à passer sous contrôle après une OPA homérique, le Club Med appartient de puis 2015 au groupe Fosun. Et depuis, ça va plutôt bien pour la marque au trident avec l’ouverture cet hiver d’un cinquième village en Chine.

100 millions de Chinois… et moi, et moi… émois !

Il faut dire qu’avec un marché intérieur en croissance de plus de 10% par an, soit plus de 4 milliards de déplacements touristiques annuels en Chine, la demande est bien là, alors qu’elle manque cruellement en Europe et en France. Et l’appétit chinois ne semble plus se contenter de son seul marché domestique. Car depuis 2003, les déplacements des touristes chinois à l’étranger sont autorisés. Et chaque année, ce sont environ 100 millions de chinois qui visitent le monde…

Pour gérer (contrôler ?) ces flux, il fallait faire vite pour les autorités chinoises… Pourquoi refaire ce que d’autres font (très) bien déjà ? D’où l’intérêt soudain depuis trois ans des groupes locaux dont personne n’avait jamais entendu parler… mais qui brassent des milliards. HNA, simple compagnie aérienne à l’origine (Hainan Airlines), aujourd’hui présente dans l’aviation, la logistique, l’immobilier, l’hôtellerie et l’assurance, a réalisé en 2015 un chiffre d’affaires de 29 milliards de dollars…

Jusqu’où ira l’appétit des Fosun, Hywin, HNA ou encore Jin Jiang?  Ce dernier, déjà propriétaire des enseignes Louvre Hôtels, Campanile ou encore Kyriad, lorgne désormais sur le leader européen du secteur : Accor avec ses Ibis, Mercure, Novotel ou Sofitel. Déjà actionnaire à hauteur de 15% du capital, il chercherait à porter sa part à 30 %, l’autorisant ainsi à faire une OPA (amicale ?)… Et ça, ça ne passe pas auprès des autorités françaises.

Dans un entretien au journal « La Voix du Nord » le 6 juin dernier, le président français François Hollande s’est dit « très attentif » à ce que le capital du géant français de l’hôtellerie AccorHotels « reste diversifié ». En a-t-il simplement les moyens ? Pas vraiment… Alors, pour les habitués des Center Parc, appart’hotel et autres… il va falloir cohabiter avec la clientèle chinoise… et s’habituer … Parce que c’est parti pour durer !

 

Commentaires

commentaires

AUCUN COMMENTAIRE

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE