On connaissait déjà la compagnie Icelandair qui avait été créé en 1937 et qui depuis les années 60, offre aux passagers voyageant sur les vols transatlantiques entre l’Amérique du Nord et l’Europe l’occasion de faire escale en Islande jusqu’à sept jours, sans frais supplémentaires. On connaissait également Wow Air dont le siège est à Reykjavik et qui est une compagnie low-cost agressive. Il va falloir compter sur une petite nouvelle : Primera Air qui est désormais basée à Riga ….

Trois nouvelles bases en Europe

Primera Air a annoncé l’ouverture de trois nouvelles bases en Europe: Londres (Stansted), Paris (Charles de Gaulle) et Birmingham. Les vols sont prévus vers New York (Newark) et Boston Logan à partir d’avril 2018. Deux autres itinéraires transatlantiques à partir des nouvelles bases seront annoncés d’ici la fin de l’été 2017.

Primera_Air_TF-JXEPrimera Air était à la base une compagnie islandaise

Le siège social de la compagnie aérienne était jusqu’en 2014 basé en Islande puis pour des raisons financières a été déplacée à Riga, en Lettonie. Primera Air a connu une forte croissance avec des vols affrétés pour les tour-opérateurs en Scandinavie.

En 2015 Primera Air exploitait huit appareils avec un chiffre d’affaires de 250 millions de dollars en chiffre d’affaires. L’année 2016 aura été également prometteuse.

La compagnie va accueillir de nouveaux appareils

Primera Air va disposer de 737 Max qui disposeront de deux classes (Premium et économique à bas prix). Tous les passagers auront accès au Wi-Fi et la possibilité de charger leurs appareils à bord. Les vols vers les États-Unis débuteront en avril 2018 et seront offerts toute l’année. Primera Air offrira des vols quotidiens sur New York et quatre vols hebdomadaires vers Boston à partir des trois bases.

La compétition risque d’être rude ! Tant mieux pour les consommateurs.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

AUCUN COMMENTAIRE

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE