En 2015, Sébastien Bazin annonçait vouloir concurrencer Expedia ou Booking.com en ouvrant une plate-forme de réservation d’hôtels dans laquelle il offrait aux hôtels indépendants d’être présents. Pour le moment, c’est loin d’être un succès !

En deux ans, à peine 2.000 hôtels indépendants

Prenant la parole après la publication de des résultats du premier semestre, Jean-Jacques Morin, directeur financier du groupe, a déclaré qu’il n’y avait qu’environ 2 000 hôtels sur la plateforme. Cette offre si réduite ne générait pas suffisamment de trafic. AccorHotels est toujours à la recherche d’une formule gagnante.

AccorHotels doit décider du futur de cette plateforme

Accorhotels doit décider soit de ne pas poursuivre l’expérience, soit d’augmenter les dépenses marketing. Si le groupe continue d’avoir globalement de bons résultats, vouloir être un agrégateur demande beaucoup d’énergie et un budget publicitaire conséquent.

Priceline et Expedia dépensent des milliards de dollars

Le groupe Priceline (Booking) et Expedia dépensent des milliards de dollars chaque année pour générer du trafic vers leurs sites. Expedia aurait ainsi augmenté ses dépenses de marketing de 25% au deuxième trimestre pour plus d’un milliard d’euros !

L’ajout de « Fairmont hotels » et de « John Paul » a été positif

Le chiffre d’affaires d’AccorHotels a progressé grâce notamment à de belles acquisitions. Par contre le rachat au prix fort de onfinestay n’aura pas eu un impact positif pour le moment. C’est un nouveau métier pour le groupe hôtelier.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

AUCUN COMMENTAIRE

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE