Ces derniers jours, des histoires de voyageurs potentiellement drogués à leur insu dans des complexes hôteliers mexicains ont suscité plusieurs commentaires, notamment sur Facebook.

À l’origine de leurs réactions, un article publié le 21 juillet dans le Milwaukee Journal Sentinel (www.wlbz2.com/news/health/resorts-in-mexico-suspected-of-drugging-tourists/458325489). Dans cet article, plusieurs touristes racontent des expériences qu’ils, ou des proches, ont vécues après avoir consommé des boissons préparées par des barmen dans des complexes hôteliers tout compris. Tragiquement, certaines de ces expériences se sont même avérées fatales.

Dans les médias sociaux, des agents de voyages québécois ont relaté des histoires semblables vécues par des proches ou des clients. D’autres se sont montré plus sceptique, tout en rappeler que les clients doivent toujours être prudents en voyage, particulièrement lorsqu’ils consomment de l’alcool en climat tropical.

WASHINGTON PUBLIE UN AVIS

Parallèlement, le Département d’État des États-Unis a mis à jour, cette semaine, ses avis de sécurité pour le Mexique, en conseillant aux voyageurs américains de boire « avec modération et d’arrêter de boire et de consulter un médecin si vous commencez à vous sentir malade » quand ils visitent ce pays.

Washington a précisé avertir les voyageurs des risques potentiels de consommation d’alcool au Mexique à la suite du décès d’une jeune femme qui a soulevé des questions sur les boissons contaminées ou de mauvaise qualité dans des complexes tout-compris.

Par ailleurs, le Département d’État a également mis en garde les Américains contre les pratiques peu scrupuleuses et les prix pratiqués dans certains hôpitaux privés à Cancún, Riviera Maya et Cabo San Lucas. Il conseille donc aux voyageurs d’obtenir des informations complètes sur la facturation, le prix et les procédures médicales proposées, avant d’accepter les soins médicaux dans ces endroits.

RIEN DE PLUS POUR LE CANADA

De son côté, le Canada n’a pas mis à jour ses conseils aux voyageurs sur le Mexique quant aux aliments et boissons drogués. Le conseil affiché sur le site demeure donc le même, soit « méfiez-vous des collations, boissons, gommes à mâcher ou cigarettes offertes par de nouvelles connaissances ou par des inconnus, y compris les chauffeurs de taxi. Ces produits peuvent contenir de la drogue et vous exposer au risque d’être victime de vol ou d’agression sexuelle ».

logo_tourismeplus

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

AUCUN COMMENTAIRE

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE