Ce n’est un secret pour personne, la société de locations d’appartements de particuliers et de villas de luxe, onefinestay, rachetée au prix fort par AccorHotels, perd de l’argent. Pour éviter d’inquiéter les actionnaires, le groupe voudrait regrouper ses sociétés de locations collaboratives. Un challenge qui va s’avérer difficile !

L’annonce du regroupement de ses sociétés de locations

AccorHotels a annoncé le regroupement de Travel Keys, Squarebreak et onefinestay dans le but d’intégrer les trois sociétés sous une marque unique avant la fin de l’année. L’annonce signifie la finalisation d’un accord avec les fondateurs de Squarebreak pour l’acquisition de l’intégralité du capital social de l’entreprise.

9254569-14776482Onefinestay subit une forte perte en 2016

Lorsque AccorHotels a racheté onefinestay pour plus de 150 millions d’euros en 2016, le groupe hôtelier prévoyait une expansion géographique massive.

On indiquait même que la croissance serait multipliée par dix sur une période de cinq ans. Pour le moment, la perte sur onefinestay serait d’environ 20 M€ en 2016 pour un chiffre d’affaires d’à peine 25 M€.

Les fondateurs de onefinestay sont partis

Des changements ont déjà eu lieu dans l’équipe de direction. Les co-fondateurs Demetrios Zoppos et Greg Marsh. Ce dernier qui était aussi le directeur général, a quitté la société après l’acquisition par AccorHotels.

accorhotelsUn cadre d’AccorHotels à la tête de l’ensemble

L’ensemble des sociétés de location d’appartements et de villas entre particuliers sera placé sous la responsabilité de Javier Cedillo-Espin, qui a été nommé directeur général.

Il a fait ses preuves notamment en Asie. Les sociétés Travel Keys, Squarebreak ainsi que onefinestay seront donc regroupées sous une même plateforme.

Le challenge ne va pas être simple car la concurrence d’Airbnb et de HomeAway (Expedia) est impitoyable, sans oublier Booking.com dont l’offre progresse chaque jour. Mais pour AccorHotels, il faut déjà éponger les pertes et réorganiser la structure. On verra sur le long terme si AccorHotels saura rentabiliser ses offres dans l’économie collaborative !

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

AUCUN COMMENTAIRE

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE