Les voyageurs d’affaires préoccupés par leur sécurité

Sensibles aux questions concernant la qualité de vie, les voyageurs d’affaires souhaitent mieux intégrer les déplacements dans leur existence bien remplie. Ils sont également très préoccupés par les risques associés aux voyages à une époque d’incertitude géopolitique sans précédent.

C’est ce que démontre une nouvelle étude de l’Association of Corporate Travel Executives (ACTE), effectuée en partenariat avec American Express Global Business Travel (GBT). Dans le cadre de cette étude, ACTE et GBT ont cherché à évaluer l’impact des changements géopolitiques et des perturbations internationales des voyages et de l’aviation sur les voyageurs d’affaires.

En évaluant les réponses, données par près de 240 gestionnaires de voyages d’entreprise de compagnies du monde entier, l’étude a permis de constater que :

  • La qualité de vie reste une préoccupation essentielle pour les voyageurs et de nombreux acheteurs signalent un intérêt croissant pour l’ajout de loisirs aux voyages d’affaires. Les acheteurs intensifient leur utilisation de la politique pour donner aux voyageurs plus de flexibilité sur leurs arrangements de voyage, par rapport à il y a six mois.
  • 56 % des gestionnaires de voyages d’entreprise ont vu plus de voyageurs d’affaires signaler des problèmes de sécurité personnelle accrus au cours des 3 derniers mois.
  • 54 % disent que les voyageurs ont exprimé une préoccupation nouvelle ou croissante concernant les voyages aux États-Unis, en raison des changements dans les exigences de visa et les politiques d’immigration.
  • 31% des gestionnaires de voyages signalent une inquiétude accrue quant à la confidentialité des données parmi leurs voyageurs. Cependant, peu de sociétés semblent s’occuper de la confidentialité des données et de l’utilisation des périphériques dans leurs politiques.
  • 34 % ont introduit des avantages ciblés pour les voyageurs fréquents ou les cadres supérieurs, tels que le pré-contrôle TSA et l’accès au salon.
  • Quelque 25 % des acheteurs ont constaté une augmentation de la demande du côté des options d’hébergement non traditionnel, comme celles de l’économie du partage (par exemple, Airbnb).
  • Plus de la moitié (56 %) des acheteurs ont vu une augmentation de l’utilisation du transport terrestre basé sur les applications. La moitié a constaté une utilisation accrue des services de covoiturage – alors que de fortes baisses étaient visibles dans le transport terrestre traditionnel.

 

  • L’utilisation des transporteurs à faible coût et des trains à grande vitesse a augmenté – alors que les transporteurs aériens traditionnels ont également enregistré une croissance.

logo_tourismeplus

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

AUCUN COMMENTAIRE

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE