La patronne d’EasyJet rend son tablier

Carolyn McCall vient de démissionner d’EasyJet. N’ayant pas encore de successeur, elle devrait accepter de rester dans la compagnie anglaise jusqu’à la fin de l’année. Est-ce une surprise ?

EasyJet va connaître des turbulences

Même si les compagnies low-cost européennes ont de bons résultats, EasyJet accuse un certain retard par rapport à son principal concurrent Ryanair. Par ailleurs, le Brexit ne devrait pas arranger les affaires de la compagnie. Pour parer à toutes éventualités, la compagnie vient de créer une nouvelle compagnie basée en Autriche.

Carolyn McCall va faire de la TV

Carolyn McCall sera donc restée sept ans à la tête d’EasyJet avant d’accepter un autre challenge. Elle rejoint de groupe ITV. Il s’agit d’un groupe qui possède plusieurs chaines de télévision au Royaume-Uni. Elle remplacera, Adam Crozier, l’actuel patron d’ITV.

ITV_logo_2013.svgMais elle va hériter d’une entreprise audiovisuelle dont les résultats sont en baisse. En effet, le groupe de médias supprime des emplois afin de faire face à une baisse des revenus publicitaires et cherche à se diversifier pour éviter de ne dépendre que de la pub.

Carolyn McCall n’est pas une inconnue du monde des médias, elle travaillait dans le groupe Guardian avant de rejoindre EasyJet en 2010.

EasyJet attend son prochain patron

Selon les analystes, EasyJet va devoir réduire ses coûts et se restructurer. Le Brexit est en train de créer un choc non seulement pour EasyJet mais pour d’autres groupes britanniques. La mission du prochain patron ne devrait pas être opérationnelle au quotidien. Le (ou la) devra être très présent auprès de son actionnariat.

 

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

AUCUN COMMENTAIRE

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE