« Le marché britannique : quel impact du Brexit dans l’organisation de congrès et d’événements professionnels ? »

Conjoncture économique, attentes des clients, ajustement de nos offres & services

Dans la poursuite et la logique du lancement d’un  Bureau de représentation des Hauts-de-France à Londres le 27 juin dernier, le Bureau Régional des Congrès des Hauts-de-France a organisé le 04 juillet, au siège de Région, un atelier : « Tendances & expertise de marché » sur la  Grande-Bretagne.

Laurence Péan-Cousin, Directeur du Bureau Régional des Congrès des Hauts-de-France a rappelé aux opérateurs de la filière tourisme d’affaires (offices de tourisme et de congrès, hôteliers, centres de congrès, prestataires de services), l’enjeu stratégique du marché britannique pour la région Hauts-de-France, de par sa proximité évidente,  mais aussi de par son volume puisqu’il représente la 1ière clientèle étrangère accueillie en région avec 1,3 millions de nuitées. 

Qui sont-ils ? Quelles sont leurs attentes, leurs habitudes de consommation, leur niveau d’exigence ? Quel est ou sera l’impact du Brexit pour les organisateurs de congrès et d’événements britanniques ?

Ainsi, 4 experts venus directement d’Angleterre, ont pu délivrer aux professionnels présents, les clés de fonctionnement de ce marché prioritaire.  Ces quatre experts ont notamment souligné la nécessité d’adapter nos offres et nos services à cette clientèle toujours en quête de destinations ultra accessibles, d’équipements et de lieux inédits, et surtout d’expériences nouvelles à vivre, bien sûr estampillées Hauts-de-France !

  • Bureau Atout France Londres : Blanche Savereux, Manager Meetings and Incentives UK & Ireland et Aurélia Baillon Market and Consumer Insight Analyst
  • Eurostar : Inge Bauwens : Business Delvelopment Manager – MICE & Partnerships
  • Rob Davidson : Manager Director MICE Knowledge, Consultancy for the MICE Industry
  • Jason Allan Scott : Author, Speaker, Entrepreneur and Events expert

image002(1)

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

AUCUN COMMENTAIRE

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE